Emission du Mercredi 5 Septembre 2018 et son résumé

 
05
septembre
2018
Rédigé par SaM - 05 septembre 2018
 
 




Derniers articles



Derniers commentaires



Archives

 

 

Attention, ce résumé est une interprétation personnelle du signataire, l'objectivité et la véracité des propos relatés ne sont donc pas complètement garantis, les rédacteurs s'efforcent cependant à rédiger les faits le plus précisément possible.

 


INTERVENANTS _______________________________________________________

Marlène | 49 ans | Lucerne en Suisse

Julien | 31 ans | Strasbourg

 

RESUME DE L'EMISSION _______________________________________________

Maurice se demande s'il ne faudrait pas apporter plus d'éthique dans cette politique Française de 2018.

"Ces gens là semblent plus soucieux d'acquérir des objets que de faire résonner leurs noms et leurs actions dans l'histoire de France"

Marlène voudra parler d'écologie et notamment de la géothermie; bientôt s'en suivra une discussion sur un argument que Marlène a poser sur la table et qui semble être animé par le bon sens: Les ressources naturelles que les hommes extirpent des entrailles de la terre; comme le pétrole; ne font-elles pas d'un cycle naturel qui permettrait à la terre de perdurer ? Peut être que le pétrole a une utlité pour le noyau terrestre que les humains n'ont pas encore découvert ? Que pourrais t'il arriver ? S'en suivra une discussion/fiction sur les enjeux et incidences des désordres que cela pourraient amené à notre espèce.

Julien tentera de se joindre a la conversation mais son état de santé ne lui permet pas d'échanger; le sujet de l'alcoolisme sera abordé et des maladies liées a la dépendance; qui ont notamment couté la vie de pompiers à  Villeneuve-Saint-Georges; suite a un malade psychiatrique atteint de démence.

Une question s'impose d'elle même: Est ce que la politique sociale de la société Française; qui victimise souvent les criminels; ne devrait elle pas évoluer ?

Marlène voudra mettre en opposition la pension de retraite d'un député a celle qu'un français lambda perçoit et échangera avec ton meilleur ami à ce propos.

Maurice s'épanchera sur la rémunération et le taux de présence des députés a l'assemblée nationale.

Bientôt, Marlène semble désarmée face a tant de décalages et d'inertie dans notre démocratie.

Maurice rappellera qu'avec toutes la technologie qui nous entoure: les instituts de sondage; les chaînes de télévision et les pratiques séculaires mis en place par des groupes industriels n'ont plus a être "le seul moyen pour le citoyen de s'informer et de réagir"

"Le citoyen doit être en mesure de s'exprimer/voter/prendre part dans chaque proposition ou action des élus"

 

L'écart entre élus et citoyen lambda devrait être réduit à sa plus simple expression vu les systèmes informatisés sécurisés.

SaM

 

Podcasts

Les Podcasts sont disponibles en streaming gratuitement pendant un mois, puis seront disponibles en téléchargement dans la boutique officielle, sans les morceaux de musique diffusés.

Maurice Radio Libre existe pour et grâce à ceux qui l’écoutent !
Pour maintenir une qualité technique du son de la source à tes oreilles,
Ta radio compte sur ton don !
Merci à toi...
PayPal - la solution de paiement en ligne la plus simple et la plus sécurisée !


Classé dans : Non classé - Mots clés :
Marlene 49 Lucerne Julien 31 ans Strasbourg Politique Française Ethique Ecologie Géothermie Ressources naturelles Pétrole Alcoolisme Politique sociale psychiatrie Faits divers Pompiers Responsabilité Retraités Législation Technologie



91 commentaires


mercredi 17 octobre 2018 @ 07:10 Alexis 39 ans - Grand-baie (Maurice) a dit : #1

@Guillaume,

Oui mais tout le probleme se situe la: est-ce que le CO2 que l'on emet a une influence sur le cycle tres long terme? C'est malhonnete de faire un zoom sur 200 ans et de faire croire que le rechauffement a commence en 1800 avec l'ere industrielle alors que ce meme rechauffement avait deja debute 18,800 ans plus tot, non?

Et puis quand bien meme, le zoom sur la periode 1800-2000 montre que les temperatures n'augmentent pas lineairement, il y a une baisse sur le XIXeme puis un plateau post-1940 puis une augmentation post-1970. Et pourtant nous n'avons cesse d'emettre du CO2 sur cette periode.

Ton lien resume bien la realite meme s'il est dommage qu'il reprenne la courbe de temperature type cross de hockey qui est fausse. Il est aussi tres discutable que le rechauffement s'accelere, notamment avec la pause observee depuis les annees 2000.

Mais notre point de desaccord est la, quelle est l'influence du CO2? pour moi, le CO2 a une influence claire sur la pollution et la, ca a du sens de lutter contre les emissions dans les villes. Bon j'ai choisi de vivre proche de la nature et loin des grandes agglomerations, le probleme est regle pour ma part mais on peut quand meme se pencher sur le probleme et on a deja pas mal progresse sur ce point.

A l'echelle de la planete, mon avis est que le CO2 emis n'a pas d'impact sur le climat car trop faible. Le fort taux de CO2 actuel (relativement aux derniers siecles) est la consequence du rechauffement et non sa cause, comme cela a ete observe et analyse recemment.

En conclusion: controle de la pollution, oui, frenesie de reduction d'emission CO2 par ideologie, non.

mardi 16 octobre 2018 @ 17:24 Guillaume 37 ans - Metz a dit : #2

Ouais, j'avoue que j'essaye de rallonger la sauce pour faire péter le score des commentaires :)

Sinon, je suis d'accord avec ce que tu dis.Encore une fois, je pense que l'activité humain accroît un phénomène qui pourrait être naturel.

Cet article résume très bien les cycles de températures sur les 1 00 000 dernières années : https://www.notre-planete.info/terre/climatologie_meteo/climat-variations.php

mardi 16 octobre 2018 @ 13:31 Alexis 39 ans - Grand-baie (Maurice) a dit : #3

On va aller a 100 commentaires la... ;-)

Nous sommes en haut d'un cycle de rechauffement amorce il y a 20,000 ans donc c'est logique et ne correspond a aucune surchauffe.

Regarde maintenant les courbes de temperatures sur une echelle de 100,000 ans et tu verras que l'epoque actuelle n'est pas au-dessus des pics precedents mais en-dessous de ces derniers.

De meme, le taux de CO2 dans l'atmosphere a deja ete aussi eleve qu'aujourd'hui sans que l'homme ne puisse en etre tenu responsable.

Donc non seulement les cycles rechauffement/refroidissement de notre planete sont une realite que personne ne discute, mais ces memes cycles nous apprennent aussi que notre epoque n'a rien de special et que surtout, le taux de CO2 est une consequence du rechauffement et non pas sa cause.

Ce dernier point est plutot logique puisqu'en se rechauffant, les oceans degagent plus de CO2 et dans des proportions qui font passer nos emissions pour des pets de mouches.

Si tu cherches honnetement sur le net, tu verras qu'il y a quantite d'articles scientifiques tres serieux qui confirment ce que j'ai ecris ci-dessus, pas besoin de chercher valeurs actuelles...

D'ailleurs meme le GIEC va dans ce sens, la seule difference c'est qu'ils font des projections qui n'ont aucun fondement scientifique puisque les modeles numeriques ne sont pas capables de representer la complexite de notre climat.

Le reste, on se l'est deja dit...

mardi 16 octobre 2018 @ 10:47 Guillaume 37 ans - Metz a dit : #4

Je ne conteste pas qu'il y ait des cycles naturels de réchauffement. Mais là encore, ça ne veut pas dire que nous ne sommes pas en train d'en créer un par notre activité.

"Selon le dernier rapport du GIEC, le réchauffement climatique était d’environ 0,87 °C sur la période 2006-2015 par rapport à la moyenne des années 1850-1900. Sauf sursaut mondial majeur, le seuil de 1,5 °C sera franchi entre 2030 et 2052, et la surchauffe pourrait être de l’ordre de 5,5 °C à la fin du siècle.

Une étude publiée dans la revue Science en 2013 concluait qu’après s’être rafraîchi pendant les 5 000 dernières années, le climat terrestre a rapidement augmenté depuis les années 1800. Il atteindrait désormais des niveaux supérieurs à ceux estimés au cours de 90 % des 10 000 dernières années. C’est notamment cette observation qui amène les spécialistes à estimer le changement climatique récent comme une irrégularité."

(source Le monde)

À savoir que je lis aussi des articles de VALEURS ACTUELLES avec des analyses qui vont dans ton sens et celui e Maurice et qu'à part des scientifiques qui se battent sur des détails de données et de leur interprétation (en dehors de ma réelle compréhension), rien ne me semble plus crédibles que les arguments que j'avance déjà.

lundi 15 octobre 2018 @ 11:52 Alexis 39 ans - Grand-baie (Maurice) a dit : #5

Guillaume,

On est en fin de cycle de rechauffement, amorce il y a 40,000 ans donc rien d'etonnant.

Grace aux analyses faites sur tronc d'arbres, on a pu retrace les cycles anciens et montrer que les temperatures actuelles correspondent exactement aux precedents optimum de temperature.

Couple aux analyses de carottes glaciaires, on y voit aussi que le taux de concentration de CO2 augmente a la suite des augmentations de temperatures et non l'inverse.

Comme amplement discute ici, ca n'est pas le rechauffement long terme qui est discutable mais son aspect soi-disant exceptionel et surtout, sa correlation avec les emissions de CO2.

Bon sinon, meme pas vu de tortues de mer dimanche matin, encore un coup du rechauffement climatique ca!!

lundi 15 octobre 2018 @ 10:11 Guillaume 37 ans - Metz a dit : #6

Yep, juste une dernière pour la route : les relevés de température observés par la NASA et l’Agence américaine d’observation océanique et atmosphérique montrent que la Terre n’a pas connu une année plus froide que la moyenne depuis 1976 ni un mois plus froid que la normale depuis la fin de 1985.

vendredi 12 octobre 2018 @ 19:07 Alexis 39 ans - Grand-Baie (Maurice) a dit : #7

Oui Guillaume, on a fait le tour ;-)

Je ne connais pas le sujet de l'ozone donc no comment de toutes facons.

Bon weekend.

vendredi 12 octobre 2018 @ 16:14 Guillaume 37 ans - Metz a dit : #8

Je suis d'accord avec tout ce que tu viens de dire. D'ailleurs j'en disais une partie dans mon message précédent.

Cependant, je ne peux pas souscrire à l'idée que nous sommes trop "petits" pour avoir une influence.

Par exemple, si le trou dans la couche d'ozone a bien été créé par l'homme en peu de temps et que le problème a été résolu depuis, suite aux mesures prises en 1987, c'est bien que l'homme a un impact significatif sur la planète.



Or, comme la production de CO2 est largement plus importante que les gazs fluorés rejetés dans l'atmosphère au 20ème siècle et qui ont provoqué le trou dans la couche d'ozone, il n'est pas illogique d'en conclure que la pollution que nous émettons (depuis presque 2 siècles) a également un impact sur le climat.

Le CO2 rejeté dans l'atmosphère par l'activité humaine, je crois que ce doit être quelque chose comme 0,001% de l'atmosphère elle-même. C'est peu, mais sans doute suffisant pour dérégler les choses. Le même pourcentage de changement dans ton code ADN par exemple, pourrait aussi bien foutre la merde. Donc en soit, le "c'est peu en fait", pour moi, ne pourra pas être un argument.

Je conclue ici cette conversation, car je sens qu'on va tourner en rond maintenant :)

vendredi 12 octobre 2018 @ 06:55 Alexis 39 ans - Grand-baie (Maurice) a dit : #9

Bangkok c'est un excellent exemple (que je ne connaissais pas): la majorite des soucis de montee des eaux sont en realite des soucis d'enfoncement et d'urbanisme mal maitrise. C'est aussi ce qui fait qu'il y a tant de morts dans les catastrophes naturelles, on a souvent construit n'importe ou et n'importe comment.

Je vis sur une ile et connais tres bien les iles du Pacifique, il n'y a pas de problemes de perte de terre sur les eaux, nulle part ou je suis alle. Les lignes de maree haute a Maurice sont stables, les plages n'ont pas perdu non plus.

Donc la encore, on est dans les projections et les "mais si", rien de scientifique.

Pour le glacon, c'etait une blague mais ca reste vrai pour la calotte glaciaire artique qui pourrait fondre integralement sans avoir d'impact sur le niveau des eaux.

Plus generalement, l'homme est bien loin de maitriser la nature et n'arrive a l'impacter qu'a la marge dans de nombreux endroits du monde. La relative maitrise de l'environnement en occident donne une impression de toute-puissance qui n'est pas vraie a l'echelle planetaire.

C'est aussi ca qui me fait douter du fait que nos actions puissent avoir une quelconque consequence au niveau du climat de la planete, nous restons des fourmis a l'echelle du globe et surtout a l'echelle du temps.

Je vais en profiter pour boire frais en bord de mer ce weekend, avant que le bar ne soit englouti par les eaux... ;-)

jeudi 11 octobre 2018 @ 16:16 Guillaume 37 ans - Metz a dit : #10

Bangkok qui pourrait être en partie submergée ne s'en fiche pas en tout cas. La ville, construite sur des terres marécageuses à seulement 1,5 mètre au-dessus du niveau de la mer, s’affaisse aujourd’hui d’un à deux centimètres par an et risque de subir des inondations importantes dans un futur proche. Bon OK, ce n'est pas que la montée des eaux qui provoque la situation mais rien qu'en France plein de bord du littoral se font grignoter de la place par la mer et l'océan.

Pour le glaçon, je n'avais pas compris que c'était une vanne. OK :)

À l'antenne, un jour peut-être... quand j'aurais un truc à vendre pour prendre le risque de ne pas pouvoir finir mes phrases... :)

jeudi 11 octobre 2018 @ 14:28 Alexis 39 ans - Grand-baie (Maurice) a dit : #11

Guillaume,

Oui je suis confiant, je suis de nature ultra-optimiste pour tout. L'histoire de l'homme est ainsi faite, nous ne sommes pas sortis de l'age de pierre par manque de pierres et l'on sortira du petrole de la meme maniere.

Comment? aucune idee mais personne d'autre n'en sait rien non plus donc je refuse de me laisser embarquer par des pretendants a la connaissance absolue.

En pratique de toutes facons, il n'est pas possible de stopper l'usage des energies fossiles sans mettre a plat l'economie mondiale. Reduire est sans doute possible mais ne changera rien au climat, meme dans l'hypothese ou l'homme serait responsable.

Pour le glacon, c'etait une boutade mais plus serieusement, l'antartique gagne en surface gelee (il parait que c'est une consequence du rechauffement...) depuis un moment deja et au global, il n'y a pas de montee des eaux significatives au XIXeme, on est dans la tendance long terme des siecles precedents.

C'est vrai que je suis assez desinvolte mais je ne vois pas en quoi ca discredite mon approche que j'ai argumente au mieux.

Content neanmoins d'avoir echange avec toi aussi sur ce sujet, peut-etre un jour a l'antenne?

Alex

jeudi 11 octobre 2018 @ 09:52 Guillaume 37 ans - Metz a dit : #12

Certes. Mais ce que je reproche à ta vision des choses c'est que tu t'en remets beaucoup à "on trouvera sûrement une solution..."

Tu est "joueur" tu veux prendre le risque pour ne pas perturber ton présent. Soit. Moi je suis prudent (pour rien j'espère), en souhaitant tout envisager pour préserver un futur à mon enfant (et mes vieux jours car notre génération verra la "merde" de notre vivant)...

Du coup mon approche est : arrêtons d'utiliser nos dernières réserves d'énergie fossiles pour des trucs futiles pour foutre le paquet sur la recherche et trouver la technologie attendue dont tu parles... Si c'est possible. De plus investir dans le renouvelable avec les retours d'expériences ne peut qu'améliorer le rendements de ces technologies, comme c'est déjà d'ailleurs le cas (même si encore insuffisant).

C'est pourquoi nous ne sommes pas d'accord. L'enjeu est trop important pour ne pas être sur-prudent je pense.

Sinon, pour le glaçon dans le verre d'eau (Archimède tout ça), oui ça ne bouge pas. Cependant pour la montée des océans c'est différent : on ne parle pas d'icebergs qui fondent simplement. Car au pôle sud, comme du Groenland, la glace qui fond eSt stockée sur terre (l'antarctique est un continent, donc sur une base rocheuse). Et donc là il y a transfert d'eau de la terre vers la mer, d'où l'augmentation du niveau des mers.

Ta question sur le glaçon démontre bien, pour moi, ta désinvolture sur cette question du climat ce qui, pour moi, ne donne pas beaucoup de crédit à ton interprétation des choses...

Désolé. Mais c'était sympa d'en discuter avec toi.

J'espère que Maurice a lu ces commentaires qui sont sont doute les plus nombreux jamais posté sur un podcast de MRL... :)

mercredi 10 octobre 2018 @ 11:38 Alexis 39 ans - Grand-baie (Maurice) a dit : #13

Le soucis avec ton approche c'est que l'on ne sait jamais ce qui va etre le progres de demain.

Je force le trait mais par exemple, tu pourrais decouvrir un vaccin contre le cancer en developpant un type de kerosene plus efficace afin de reduire encore plus les couts de transports, au travers d'experiences de chimie multiples.

Les grosses avances technologiques se sont souvent faites par hasard, sans qu'un gouvernement ou un groupe de genie n'ait rien dirige.

D'ailleurs on le voit bien avec les energies dites renouvelables: aucune avancee majeure technologique n'a permis d'approcher les rendements du nucleaire ou des energies fossiles.

Diriger toute notre energie vers le renouvelable par exemple nous fera tres probablement rater des decouvertes technologiques que nous ne connaissont pas encore, le capital n'etant pas infini.

Pour les histoires de glaces qui fondent, ca parait assez logique dans l'optique d'un rechauffement mais bon, je ne vois pas pourquoi on ne saurait gerer ca. Et puis quand tu fais fondre un glacon dans un verre, le niveau d'eau monte?

mercredi 10 octobre 2018 @ 10:37 Guillaume 37 ans - Metz a dit : #14

Encore une fois, finalement l'origine du réchauffement on s'en fout, il faut faire quelque chose comme utiliser correctement nos ressources fossiles pour créer des trucs qui nous permettrons de garder notre civilisation debout (pour quand cela ne sera plus tenable) plutôt que de les gaspiller en trucs futiles. Et pour il est clair qu'il faut mettre le paquet sur le renouvelable, le circuit court pour tout ce qui est possible, le low cost et que les états doivent rendre ça attractif pour ne pas avoir à l'imposer (ta plus grande crainte).

Et de toute façon, pas le choix de toute façon puisse les ressources fossiles sont limités, il vaut mieux s'y mettre à fond le plus tôt possible.

Vouloir changer la société n'est pas forcément idéologique mais seulement pragmatique car finalement si on m'assure que demain tout ira à peu près bien, je ne voudrais pas la changer plus que cela (si ce n'est corriger des trucs ici et là)...

Tu dis que les choses ne s'aggravent pas. Pourtant une zone ancienne et considérée jusqu’ici comme étant hors de danger immédiat, surnommée "la Dernière zone de glace", située au nord du Groenland et de l’île d’Ellesmere, sur le territoire canadien du Nunavut, a commencé à se rompre dans l’Arctique. En d'autres termes, la glace de cet océan se fissure et c'est la deuxième fois que cela se produit cette année. Ce qui est inédit et à mettre à côté des étés chauds qui n'en finissent pas dont tu parles.

Peut-être que je m'alarme trop. Peut-être, mais peut-être pas...

Je ne peux m'empêcher de penser aux personnages de scientifiques de films catastrophes et/ou de SF qu'on écoute jamais dans les films... afin que la catastrophe attendue arrive bien dans le scénario.

mardi 09 octobre 2018 @ 07:03 Alexis 39 ans - Grand-baie (Maurice) a dit : #15

Guillaume,

J'ai tente de te montrer que la catastrophe que tu redoutes tant est une hypothese non-verifiee jusqu'a present. Le rechauffement en cours (que je ne nie pas, je dis simplement qu'un retournement de cycle est tres probable car nous sommes au bout de celui de 20,000 ans) n'a rien d'exceptionnel, on poursuit sur la lancee de +1 degre par siecle avec la concentration de CO2 qui suit ce rechauffement.

Tous les rapports alarmistes pretendent que ca va degenerer mais il n'y a strictement aucune donnee scientifique permettant de justifier cette panique. Ne parlons meme pas des modeles numeriques totalement inutiles.

Je me souviens d'etes tres tres chaud autour des annees 90, je suis aussi un adepte de vtt et me souviens des automnes tres chauds ou je partais encore rouler en tenue d'ete. On est dans le micro-climat, la meteo, mais rien de significatif a l'echelle mondiale et surtout pas sur des echelles de temps longues.

Enfin, tu pretends ne pas etre dans l'ideologie mais souhaite changer de societe, tu vois la contradiction?

Consommer raisonnablement et efficacement, c'est un raisonnement d'enfants de pays riches. Les pays pauvres ont bien d'autres soucis, notamment celui d'enclencher le cycle d'accumulation de capital permettant la sortie de la pauvrete. Et pour cela, il n'y a pas d'alternatives aux energies fossiles.

Arrivera un temps ou notre niveau de developpement nous permettra de nous passer du petrole/charbon et ca pourra etre decline sur la planete car nous aurons fait suffisamment d'economie d'echelle pour y parvenir.

L'ironie veut qu'il est tres probable que ce retournement advienne lorsque le cycle long de refroidissement de la planete demarrera.

On verra peut-etre alors tous les catastrophistes appeler a produire plus de CO2 pour rechauffer la planete, exactement comme ces derniers criaient a la catastrophe glaciaire dans les annees 80 ou ils craignaient un fort refroidissement pour le XIXeme.

Mon conseil: relaxe, detend-toi et fais-toi plaisir plutot que de stresser pour ce qui n'en vaut pas la peine. Et n'essaye pas de brimer mes libertes plus que de raisons, ca par contre je suis pret a me battre pour ne pas que ca arrive... ;-)

lundi 08 octobre 2018 @ 14:07 Guillaume 37 ans - Metz a dit : #16

Il y a un truc que tu ne comprends pas : je ne suis pas dans l'idéologie (je suis plutôt du centre droit, pas d'extrême gauche), je suis dans un constat le plus objectif possible face à un problème concret.

Oui tout ce que tu est sans doute vrai et pas mal de ces problèmes existeraient ou existeront mais ça ne pèse pas grand chose dans la balance lorsque notre SURVIE EST EN JEU.

Du reste, mes "solutions" ne sont que des exemples grossiers pour faire comprendre mes arguments pas de réelles choses réfléchies : je ne suis ni scientifique, ni politique, ni technicien, ni rien du tout des sphères qui décident ou qui savent. Alors arrête de te focaliser là-dessus.

Autre chose, moi j'adorerais consommer et faire comme si de rien n'était et continuer ainsi pour toujours. Sauf que la réalité s'est rappelé à moi et mes raisonnements ont alors fait du chemin. À un moment donné, il y a des choses évidentes comme le rappelle ce rapport de l'ONU : http://www.ipcc.ch/report/sr15/

Putain, en France, les hivers sans neige qui étaient rares sont devenus la norme (à tel point que tout le monde panique dès qu'il y un flocon maintenant), des 30° en octobre, toutes ces choses que de ta mémoire, celle des tes parents et grands-parents, il y a quelque chose qui devrait t'interpeler.

J'ai appris récemment que des rapports sont faits par l'état pour voir comment faire évoluer les cultures de fruits dans notre région car ils prévoient que la mirabelle pourrait disparaître et imagine comment remplacer ça par des fruits qui viennent du sud... Source : un copain qui travaille dans le dit "département" dont je ne devrais pas trop parler d'ailleurs...

Toi par contre, il semble que tu ne crois pas au réchauffement climatique au point de trouver tous les arguments possibles qui te confortent dans ton idée. Tout simplement parce que ça te ferait chier de ne pas te payer de superbes vacances. Bref, pour moi tu fais du surplace en essayant de tordre la réalité et te permettre les tirades que tu nous sors. Tu sais moi je serai tellement content que tu dises vrai, si tu savais...

Que le réchauffement climatique soit l'oeuvre de l'homme ou pas, cela n'entre plus en jeu, on en est plus là. Le réchauffement existe, il est déjà là et l'activité de l'homme l'alimente ou l'aggrave. Ceci semble plutôt irréfutable. À moins bien sûr de nier tous les rapports de tous les scientifiques qui sont en panique depuis quelques années.

Comme je l'ai déjà dis : une nouvelle société doit être la solution, PEU IMPORTE la source du problème.

- Si le réchauffement est d'origine humaine : arrêter est une évidence, car cela pourrait réduire le problème.

- Si le réchauffement n'est pas d'origine humaine : dans ce cas, nous avons tout intérêt à devenir ultra résiliant et hyper efficient concernant notre consommation d'énergie. En attendant que ça passe (et je ne parle même pas du fait que les énergies fossiles soient limitées)...

Le temps qu'on perd à convaincre des gens comme toi prêts à "prendre le risque", nous rapproche de l'inéluctable...

jeudi 04 octobre 2018 @ 14:08 Alexis 39 ans - Grand-baie (Maurice) a dit : #17

Guillaume,

Tu sais peut-etre ce qui rend les autres heureux ou pas mais moi, je n'en sais rien.

Ce que je veux en revanche, c'est qu'un maximum de gens puissent choisir et pour cela, il leur faut un minimum et surtout un maximum de cash.

Dans ton texte, qui est un pamphlet ecule, je note le terme neo-liberal qui n'a aucune signification. Le liberalisme est constant depuis ses origines (espagnoles et francaises par ailleurs... ;-)), pose sur des principes qui n'ont jamais varie. Le prefixe "neo" sous-entend qu'il y aurait un nouveau liberalisme, je me demande bien ce qu'il y aurait dans celui-ci... A moins que ce terme soit utilise dans le vide? nooon, pas possible...

Le theme de la repartition, c'est la vieille these marxiste qui mene directement a la case camp de concentration/goulag une fois appliquee: selon Marx, il faut laisser le capitalisme grossir au maximum puis declencher la revolution puis tout partager.

Sauf que cette theorie fait une erreur fondamentale: en cassant le cycle de croissance, on fait aussi disparaitre le gateau donc aucun partage n'est possible. L'histoire nous prouve que c'est une consequence systematique de l'elimination du droit de propriete.

Enfin, sur l'utilite de l'energie: comment peux-tu mesurer un tel truc? Tiens par exemple, le tourisme de masse est-il utile pour les populations locales des destinations touristiques? Si tu as eu la chance de visiter les iles du pacifique, tu verras que ces pays ne tiennent que grace au tourisme qui permet aux gens de nourrir leurs gamins. Enleve le tourisme de masse et c'est le retour a la misere la plus noire.

Es-tu pret a prendre une telle responsabilite, sur la base d'une supposee catastrophe climatique dont personne n'est capable de prouver la realite?

mercredi 03 octobre 2018 @ 15:03 Gui 37 ans - Metz a dit : #18

Route de la soie, pardon...

C'est relou cette modération qui empêche toute édition... mais bon, j'imagine que c'est nécéssaire...

mercredi 03 octobre 2018 @ 15:02 Guillaume 37 ans - Metz a dit : #19

"Pour ce qui est des transports de marchandises, tu oublies un peu vite que l'on a fait faire le tour de la terre aux choses depuis que le commerce existe, rien de neuf sauf les moyens modernes."

L'empreinte carbone du chemin de la soie ne devait pas être faramineuse hein ;)

mercredi 03 octobre 2018 @ 14:15 Guillaume 37 ans - Metz a dit : #20

C'est bien ce que je dis. Dans la tête des gens, ce n'est pas possible... du coup, il faudra malheureusement l'imposer à un moment donné.

"Avant" les pauvres ne partaient pas en vacances à l'autre bout de la Terre... Et je ne pense pas qu'ils étaient plus malheureux qu'aujourd'hui. Maintenant il faut voir quelles sont les priorités : essayer d'assurer un futur à nos enfants ou continuer à profiter "open bar" tant qu'on peut ? Moi j'ai choisi.

Hop un petit "pamphlet d'autorité" : "... à l’heure où le réchauffement climatique se fait de plus en plus sentir, il nous faut changer de boussole et cesser de faire de la croissance la condition nécessaire à tout progrès social et environnemental. Le problème principal n’est pas de faire grossir le gâteau des richesses, donc de produire toujours plus de biens, dont certains ont une utilité discutable, mais de mieux répartir les richesses existantes. Le problème principal c’est une très grande inégalité dans la répartition des richesses. Une meilleure répartition serait favorable à l’économie dans son ensemble, parce qu’elle pourrait recréer de la demande, demande qu’il conviendrait bien évidemment d’orienter dans le sens de la transition écologique que l’on appelle de nos vœux mais que l’on peine à mettre en pratique.

Il est donc plus qu’urgent de s’affranchir du dogme néo-libéral et de la propagande d’intégristes économiques qui ne veulent rien changer quand bien même la réalité leur montre qu’ils nous mènent droit dans le mur."

(Eric Berr - « L’économie Post-keynésienne » (Seuil, septembre 2018))

Le jour où tu regretteras que de l'énergie utile aura été mis dans le tourisme de masse plutôt que dans des outils durables pour lutter contre le réchauffement climatique, pourrait bien exister. Je t'envie sincèrement ta conviction que te fais penser que non...

Un jour, nous n'aurons plus le choix, il faudra arrêter... si cela est subit ce sera catastrophique mais si c'est nous qui prenons les devants, on pourrait limiter la casse. Quand je te lis, je me dis que c'est bien le premier scénario qui arrivera...

mercredi 03 octobre 2018 @ 07:00 Alexis 39 ans - Grand-baie (Maurice) a dit : #21

Ok Guillaume, ce que tu proposes c'est une sorte de dictature qui forcerait les gens a faire ce qui te semble bon. Parceque les priorites sont peut-etre evidentes pour toi, mais je te souhaite bon courage pour trouver un consensus sur l'usage optimum de l'energie sur la planete.

Par exemple tu veux empecher les gens de partir en vacances loin de chez eux alors que pour beaucoup, c'est l'unique motivation de toute une annee de taf! je te donne mon exemple, je me suis installe a Maurice parceque c'etait mon (notre) kif de venir passer quelques semaines par an sous les tropiques mais comme c'etait trop court, on y a bouge de maniere permanente (hopefully...).

Jamais je n'aurais accepte que l'on me force a faire du camping en NZ en guise de seules vacances, meme si on passait aussi ce genre de weekend la-bas.

Pour ce qui est des transports de marchandises, tu oublies un peu vite que l'on a fait faire le tour de la terre aux choses depuis que le commerce existe, rien de neuf sauf les moyens modernes.

Un exemple concret que je connais bien, la viande de NZ qui se vend en Europe. Le soucis n'est pas du tout d'interdire aux Neo-Zelandais de vendre puisqu'ils le font sur la base d'un marche libre (l'elevage en NZ est tres peu subventionne) mais de faire sauter les systemes type PAC qui fausse les prix en Europe et poussent a la quantite vs qualite. En bref, laisser le marche choisir ce qui est le plus efficient en laissant les prix libres de se fixer.

Sur un libre marche a 100%, il y a peu de chances de voir la viande NZ rentable, les couts de production s'aligneront avec ceux en Europe ainsique la qualite donc avec les couts de transport en plus, l'avantage competitif sera fortement reduit.

Je pourrais te donner des dizaines d'exemple de la sorte ou le soucis vient des etats (ce que tu voudrais renforcer) et non pas du commerce libre.

mardi 02 octobre 2018 @ 14:41 Guillaume 37 ans - Metz a dit : #22

Mais pas du tout. La décroissance, ça ne veut pas dire revenir en arrière comme de gros demeurés. Je bosse dans l'IA et le mobile, alors évidemment que l'efficience et l'efficacité sont mes priorités. OUBLIE LE MOT DÉCROISSANCE qui te perturbe visiblement au point de me voir comme un moyenâgeux.

Ce que je dis ici c'est que les produits qui font 15 fois le tour de la terre il faut arrêter quand cela n'est pas NÉCÉSSAIRE (genre les fruits et légumes). Il faut que la France devienne résiliante et totalement indépendante sur des sujets comme l'agriculture ou l'énergie.

Qu'on utilise aujourd'hui des énergies polluantes pour construire des technologie low tech durable et efficace pour demain. Et pas continuer dans ce qu'on faisait au 20è siècle.

On le sait l'éolien est moins polluant et problématique que les panneaux solaires. Mais sont insuffisants pour notre consommation. Alors consommons moins... Interdisons le tourisme de masse qui pollue à mort, tu veux voyager, prend le train, etc...

Je parle de mesures "terre à terre", faciles à mettre en place dans le concret... sans doute pas dans la tête des gens mais en réalité si les gens étaient coopérants, ça serait pas trop difficile.

La science et nos connaissances et expériences de 2018, pourraient nous permettre un retour en arrière qui serait contraignant mais sans pour autant revenir à l'âge de pierre (c'est pour ça que je parlais de 1970 précédemment).

Avec moins de transports, plus d'huile de coude, de résiliance, de choix courageux et moins de produits manufacturés, on ne serait pas plus malheureux je pense.

C'est tout ce que je dis.

lundi 01 octobre 2018 @ 06:46 Alexis 39 ans - Grand-baie (Maurice) a dit : #23

Ce que je veux dire pour les pays en voie de developpement, c'est que tu y vois beaucoup de pollution liee au manque d'efficacite et absence de moyens. Si tu prends la route de la decroissance, c'est vers ca que tu te dirigeras.

Parceque si l'on pollue moins en occident, c'est que l'on a les technologies qui le permettent mais pour developper ces technologies, il faut du capital permettant d'amorcer des projets long terme et donc, de la croissance.

En occident, on a oublie comment nous en sommes arrive la et certains pensent que l'on peut simplement tout stopper et se laisser flotter.

En faisant ca, tu va decroitre mais aussi appauvrir et donc vivre dans une plus grande pollution.

Les decroissants sont assez rarement eduques economiquement...

vendredi 28 septembre 2018 @ 13:51 Guillaume 37 ans - Metz a dit : #24

Il faut être plus que raisonnable, quitte à être décroissant.

Sinon que veux-tu dire pour les pays sous-développés ?

jeudi 27 septembre 2018 @ 19:04 Alexis 39 ans - Grand-Baie (Maurice) a dit : #25

On est d'accord sur un truc, pas besoin de consommer ce que l'on consomme actuellement, en tout cas pas dans ces quantites. Perso, j'achete le minimum necessaire et recycle tout ce que je peux. Le fait de changer de pays tous les 4 ans aidant a faire le tri...

Mais ca c'est plutot etre raisonnable, pas du tout decroissant parceque mon empreinte carbone, elle est sans doute plutot musclee surtout qu'il m'arrive de beaucoup prendre l'avion.

Est-ce que le rechauffement va s'accelerer? ca, personne n'en sais rien, les modeles sont largement a la rue pour pouvoir faire ce genre de prediction. 2015, 2018 peuvent bien etre des epiphenomenes, difficile d'en deduire grand chose. 1998 a ete extrement chaude en France mais ensuite, ca ne s'est pas enchaine.

Un point sur les energies dites "vertes": leur empreinte carbone est loin d'etre nulle, c'est juste que l'on deplace le lieu ou la pollution se fait (ce qui peut etre positif pour la pollution en ville). Pour l'eolien par exemple, tu n'as pas d'autre choix que de faire tourner des centrales charbons a demarrage rapide en parallele (celles qui ont le pire rendement) et les materiaux utilises dans le systeme rotor sont extremement polluants (terre rare etc...)

Pour le solaire, meme soucis parcequ'il faut produire les panneaux qui ont une faible duree de vie.

J'ai un exemple en tete avec une comparaison entre le bilan carbone d'une prius (fabrication inclus) et d'un Hummer: je crois que le bilan etait plus negatif pour la Prius, notamment parceque la fabrication du Hummer etait simple et utilisait des composants faciles a fabriquer. La complexite de la prius rendait sa fabrication tres polluante.

Symbolique bien sur mais ca indique que ca n'est pas si simple que ca...

Et puis quand tu vois le niveau de pollution des pays non-developpes, ca ne donne pas envie pour la planete, je parle en connaissance de cause ici...

jeudi 27 septembre 2018 @ 14:36 Gui 37 ans - Metz a dit : #26

En tout cas, arrêter de croître ou décroître un peu, ne me semble pas être une mauvaise chose.

jeudi 27 septembre 2018 @ 14:35 Guillaume 37 ans - Metz a dit : #27

Peut-être que le mot "décroissance" est mal choisi et te fait peur. "Croissance verte" n'a pas beaucoup plus de sens. Mais il faut imaginer un autre modèle de croissance en tout cas.

jeudi 27 septembre 2018 @ 14:34 Guillaume 37 ans - Metz a dit : #28

Même si les cris de panique sont exagérés, ils n'en sont pas moins inquiétants et solides. L'acidité des océans, la 6ème extinction, la fertilité des sols, etc... Tout semble inéluctable et dangereux avec pour possible cause le réchauffement climatique.

C'est vrai que pour le moment la tendance à d'être à +0,1° par décennie... pour le moment. Mais la tendance semble commencer à s'affoler (depuis 2015)... De toute façon, pour vérifier cela, ce ne sera pas très dur : dans les années qui viennent, on va être fixé.

Pour le reste, c'est vraiment de la politique et je n'ai pas l'impression, quand on voit les spéculations qui favorisent ou crééent des famines par exemple, qu'on peut simplement "laisser faire le capital" pour gérer la crise.

Il est clair que les états sont dépassés par la situation et qu'une part de solutions viendra du privé et des citoyens. Mais si déjà la finance était muselée pour éviter ses excès ce serait pas plus mal. Durant les 30 glorieuses, c'est tout de même l'état qui a amorcé les grandes transformations du pays. Il n'a pas fait tout seul mais a indiqué la voie à suivre pour l'époque (le nucléaire, l'aéro-nautique, la politique agricole). Il faudrait que nous ayons un gouvernement qui joue vraiment la carte de la transition écologique à fond.

Ce n'est pas vrai de dire que rien n'est fait, mais par rapport à la catastrophe annoncée (dans 10, 20 ou 30 ans) c'est trop insuffisant. En 2030, nous aurions 30% de notre énergie fournie par le renouvelable, c'est trop peu ou trop lent. Un truc simple est que nous tous jouions la carte de la décroissance sur ce qui est FUTILE et trop énergivore, et la liste des futilités dont on pourrait se passer est longue. Et mettre cette énergie dans ce qui compte : des technologies low-tech durables et résiliantes pour éviter justement de retourner à l'âge de pierre quand ce sera la merde...

Maurice le dit souvent : tous les pauvres veulent vivre comme les riches, la soucis est donc bien là. Revenir en arrière comme je l'ai dis précédemment ne serait pas une si mauvaise chose. Moi, par exemple, je ne consomme pas énormément (mais encore trop) et je ne vis pas à l'âge de pierre, la preuve je suis UX Designer par exemple...

J'ai pas envie de crever en bouffant du SOLEIL VERT...

jeudi 27 septembre 2018 @ 06:51 Alexis 39 ans - Grand-baie (Maurice) a dit : #29

@Guillaume,

Laissons de cote le hiatus, on est d'accord qu'il y a debat et comme je l'ai dit, ca n'a pas grande importance sur une echelle du temps seculaire.

Maintenant sur le cycle de rechauffement en lui-meme, il est interessant de noter que l'augmentation des temperatures recentes (post-1900) n'est pas du tout exceptionnelle mais suit la tendance avec environ 1 degre par siecle.

Je pense honnetement que l'on est plus que capable de gerer ce genre de hausse, les cris de panique sont tres largement exageres et surtout, ne reposent sur rien de bien tangible permettant d'affirmer que l'on puisse y faire quoique ce soit.

Sur la decroissance, je persiste dans mon idee que ca n'a aucun sens. Meme dans l'hypothese ou l'on pourrait stopper les emissions de CO2, il n'y aurait aucune garantie de l'impact sur le climat mais en revanche, on sait que ca plongerait la planete dans la pauvrete, et surtout les pays les plus exposes dont le developpement depend tres fortement des sources d'energie a bas couts (petrole et charbon).

Sur l'efficacite, il n'y a qu'un outil disponible pour atteindre l'efficacite maximale: les prix librement fixes. Toute ingerence etatique cree des distortions des prix et de mauvaise allocation des capitaux qui reduisent l'efficacite de l'usage que l'on peut en faire.

On a vu le desastre des panneaux solaires, subventionne par l'etat, et qui ont fait exploser la production de panneau tres bas de gamme en Chine.

De meme pour l'eolien, ou l'on a du construire en urgence des centrales charbons a demarrage rapide (donc tres polluantes) pour supplanter les nombreux moments ou la production n'est pas suffisante. Tout ce capital aurait bien mieux servi a d'autres projets juges suffisamment rentables dans le prive.

Donc si tu veux une meilleure efficacite, laisse les capitaux circuler librement. Tout le reste foirera, c'est ecrit et documente dans l'histoire economique.

mercredi 26 septembre 2018 @ 16:30 Guillaume 37 ans - Metz a dit : #30

OK, mais alors quand je fais des recherches sur le web, je tombe parfois sur des sites anglophones à tendances complotistes. Ensuite Wikipédia, comme chacun sait est toujours à prendre avec des pincettes.

Ceci dit, même cet article de Wikipédia anglophone explique que (traduction Google) :

"... Indépendamment des discussions sur les données et les mesures pour les années précédentes, 2015 s’est avérée beaucoup plus chaude que les années précédentes, avant même le début des conditions d’El Niño. La chaleur de 2015 a mis fin à toute crédibilité scientifique des affirmations selon lesquelles le prétendu «hiatus» depuis 1998 avait une signification quelconque pour la tendance au réchauffement à long terme et 2016 était même légèrement plus chaud. En janvier 2017, une étude publiée dans la revue Science Advances a jeté un doute supplémentaire sur l'existence d'une pause récente, avec davantage de preuves que les températures de l'océan ont été sous-estimées. Une étude réalisée en avril 2017 a révélé que les données étaient cohérentes avec une tendance au réchauffement constant à l'échelle mondiale depuis les années 1970, les fluctuations se situant dans la fourchette prévue de la variabilité à court terme. Une étude conjointe réalisée en novembre 2017 par des chercheurs de l'Université de Fairbanks et de l'Université de Beijing a révélé que les données manquantes provenant de l'Arctique en plein réchauffement étaient interpolées et incluses dans les moyennes des températures mondiales."

Et je te dis pas ce que ce cela doit être avec les mesures des températures mondiales de 2017 et ce qu'on est en train de vivre en 2018, qui marque vraiment une tendance de réchauffement.

Encore aujourd'hui, j'ai lu un article nous expliquant que depuis 20 ans le micro-climat Alsacien avait augmenté de 1° par rapport au 20ème siècle qui lui-même avait prit presque 1° durant le siècle dernier. Alors certes, ce n'est qu'un point sur la Terre, mais ce type d'articles se multiplient pour expliquer les mêmes choses ici et là. Tout comme la sécheresse des lacs en Europe, dont Marlène nous a parlé et que nous constatons chez nous également.

Du reste, de ce que je comprend sur ces sites américains, c'est que ce hiatus est plutôt remis en question et que même si un hiatus est observé, cela ne change pas que réchauffement global il y a. Tout est une question d'échelle que tu l'as si bien fait remarquer.

Bref, j'ai beau chercher : le consensus nous dit qu'il y a un réchauffement et même si des répits existent, cela n'a pas tant d'impact que cela. Bref, il n'est pas crédible de se cacher derrière cet argument selon moi.

Donc, vu que je ne peux pas vérifier toutes les données par moi-même car je ne suis pas compétent et que cela serait un boulot à plein temps, je fais confiance à la majorité des scientifiques et rapports qui affirment qu'il y a un réchauffement majoritairement d'origine humaine. Ce qui coïncide avec mes propres observations (mon thermomètre et ma consommation des médias ou les gens qui m'entourent qui voyagent). Plutôt qu'à la thèse inverse qui est clairement minoritaire.

Pour conclure, la décroissance est la solution, PEU IMPORTE la source du problème.

- Si le réchauffement est d'origine humaine : arrêter est une évidence, car cela pourrait réduire le problème.

- Si le réchauffement n'est pas d'origine humaine : dans ce cas, nous avons tout intérêt à devenir ultra résiliant et hyper efficient concernant notre consommation d'énergie. En attendant que ça passe (et je ne parle même pas du fait que les énergies fossiles soient limitées)...

mardi 25 septembre 2018 @ 14:32 Alexis 39 ans - Grand-baie (Maurice) a dit : #31

@Guillaume,

Pour ca, on va devoir passer en anglais:

https://en.wikipedia.org/wiki/Global_warming_hiatus

Ou alors google "global warming hiatus".

Maintenant on s'est peut-etre mal compris, je ne dis pas qu'il n'y a pas de rechauffement mais simplement que celui-ci est en pause depuis 20 ans.

Si tu prends une plus grande echelle de temps et avec l'aide des mesures sur les arbres et la glace, tu verras que le climat de la terre suit des cycles de chaud/froid qui durent environ 20,000 ans. Au XIXeme, on se trouve en fin de cycle de rechauffement, cycle qui aurait permis le developpement de la vie telle que nous la connaissons aujourd'hui.

Dans ces cycles, les variations sur quelques annees sont anecdotiques, que ce soit le petit age glaciaire ou la hausse recente depuis 1900.

Ce qui est interessant avec ces cycles, c'est que l'on a constate, en recoupant avec les analyses de carottes glaciaires, que le taux de CO2 suit la courbe des temperatures et non l'inverse, avec un retard de quelques annees.

La conclusion est que la plus forte concentration de CO2 actuelle est certes la consequence de nos activites, mais aussi et surtout la consequence du rechauffement et non l'inverse.

La theorie qui me plait le plus afin d'expliquer les cycles de rechauffement/refroidissement, c'est le decalage de l'orbite terrestre qui varie avec les effets de gravite dans notre systeme solaire, causes par les plus grosses planetes. Ces decalages se font comme par hasard sur des cycles de 20,000 ans (23,000 pour la precession de notre orbite).

Combine aux cycles d'activites solaires, on arrive a des courbes qui correlent bien mieux que celles du type courbe de Mann, prouvee bidon par de nombreuses etudes, GIEC inclus.

mardi 25 septembre 2018 @ 11:59 Guillaume 37 ans - Metz a dit : #32

Je suis d'accord : cela ne prouve rien, ce n'est qu'extrapolation. Il n'empêche que de nombreux rapport de l'ONU et de la NASA vont tout de même vers la théorie du réchauffement. Alors certes, si ces rapports sont des manipulations, je ne serais pas assez expert pour le voir. Ceci dit, de ce que je peux constater je vois bien que cela coïncide avec tous ses rapports.

C'est clair que je serai ravis que tu ais raison. Mais je n'y crois toujours pas. J'attend que tu me donnes des informations qui montre que la température stagne depuis 20 ans car je ne trouve que des infos qui disent l'inverse.

mardi 25 septembre 2018 @ 07:01 Alexis 39 ans - Grand-baie (Maurice) a dit : #33

@Guillaume,

Ce que j'essaye de te dire, c'est que tu ne peux pas extrapoler a partir du climat d'une region, une tendance planetaire.

Les temperatures ont toujours varie sur la planete, c'est l'interet de considerer le petit age glaciaire recent qui demontre que gros changements il y a deja eu recemment.

Cote temperatures sur les deux siecles derniers, on en sait rien car les mesures ne sont que tres recentes (1960 je crois) et je le repete au niveau de la planete, ca n'augmente plus depuis 2000 selon les mesures satellitaires.

Il y a de biens meilleurs specialistes que moi sur ce sujet, je te laisse creuser.

Je ne sais pas ce que tu fais dans la vie mais en general, il y a une tres grosse difference entre tes activites pro et l'impact macro que celles-ci peuvent avoir. Le petrole est utilise parcequ'en l'etat des choses, c'est la source d'energie la moins chere et celle qui offre le meilleur rendement. Mes projets concernent le stockage de petrole a usage maritime, aeronautique ou automobile, mes clients sont interesses par la bonne execution des projets, pas par mes etats d'ames. Je pourrais parfaitement etre rechauffiste et faire ce boulot quand meme, par pur opportunisme comme beaucoup le font.

Si je suis sceptique, c'est parceque j'ai un bagage scientifique assez solide et que j'ai appris qu'une theorie ne vaut que quand on peut la valider soit par l'experience, soit par des simulations poussees. Un seul contre-exemple et l'edifice tombe, c'est ainsi en science. Or pour le climat, on est tres loin de la demarche scientifique, tout au plus on se trouve dans le domaine des idees donc je ne peux pas accepter les conclusions comme ca.

Mon opinion sur le long terme, c'est que l'on lachera le petrole bien avant d'en manquer, simplement quand les couts rendront les alternatives interessantes. D'ici 20-30 ans je pense.

mardi 25 septembre 2018 @ 06:41 Alexis 39 ans - Grand-baie (Maurice) a dit : #34

@David,

Cote aquarius, je suis plutot en classe affaire Emirates en general, les sieges y sont plus conforts...

Avec les cepes je serais parti sur un gibier plutot. Ca me rappelle qu'il faut encore que je goute le gibier local, les champi par contre ca va pas etre du tres frais...

lundi 24 septembre 2018 @ 17:39 David a dit : #35

@ Alexilé

Mince alors, t'as réussi à flotter jusqu'à l'Aquarius ?

Bon, après les kilos de cèpes ramassés hier, y'a plus qu'à trouver la côte de boeuf de Chalosse qui va bien, ou du magret de canard, je me tâte .....

lundi 24 septembre 2018 @ 12:10 Guillaume 37 ans - Metz a dit : #36

> Desole mais non, les phenomenes meteo ne sont pas le climat.

Définition de la langue française : "Ensemble des conditions météorologiques d'une région, d'un lieu." Or, je t'ai dressé des tendances sur 11 ans pour la France. Je pense bien qu'on peut parler du "climat" de la France, qui depuis 20 ans se réchauffe par rapport au 20ème siècle et que cela est INDÉNIABLE. De même, l'ensemble de l'Europe semble suivre la même tendance, comme le prouve les médias européens (sauf si on me ment car je ne suis pas allé vérifier c'est vrai). Par contre, les températures du 21ème siècle en France, je les connais bien.

Ce point ici c'est juste pour contredire le fait que le réchauffement stagne depuis 20 ans. Alors certes, si ça se refroidit beaucoup au sud sur 10 ou 20% du globe et que la moyenne ferait que tu dises vrai (ce qui reste à démontrer), on s'en branle car personne ne vit au pôle sud et tout tes arguments ne sont alors que de la sémantique. La planète (entendez : les zones où vivent les hommes) se réchauffe bien depuis 2 siècles et cela s'accélère. Prouve-moi le contraire avec des données brutes

> Pour la France par exemple, c'est el nino qui va avoir une influence enorme sur le temps, bien plus grande que les variations de temperatures au niveau global.

Oui et El Nino pourrait donc expliquer aussi pourquoi la banquise du Pôle Sud s'étend (comme tu le disais précédemment), puisque il empêche la remontée d'eau froide le long de la côte de l’Amérique du Sud... Personne ne sait si le réchauffement climatique accentue ou pas ce phénomène, mais je serais tenté de dire que oui : ce n'est qu'un symptôme du réchauffement climatique et qu'il pourrait n'être qu'un des instruments du changement climatique global. Mais bon, je ne suis pas expert, c'est ce que je me dis.

> Pour la periode de chaleur 2018 en France par exemple, c'est l'effet des masses d'air remontes d'afrique du nord.

Oui, ben oui évidemment... Mais quand tu dis ça, tu ne dis rien en fait : les températures seraient aussi élevées en Afrique donc ben oui, ça se répercute chez nous. Vu que ben... c'est presque partout pareil : ÇA SE RÉCHAUFFE :)

> Par rapport a mon taf, la encore rien a voir parcequ'on ne fait pas de politique a notre niveau. Il y a des projets, on execute sans que personne ne te demande si tu es pour ou contre l'utilisation du petrole. De toutes facons que tu le sois ou non, c'est le meme prix et on est loin d'etre sorti de l'ere petrole.

Excuse-moi, mais je ne peux pas croire qu'un gars qui bosse pour l'industrie du pétrole (peu importe ce qu'il fait) n'est pas DE FAIT, PAR NATURE, climato-sceptique... C'est comme un commercial qui se convainc que son produit est le meilleur pour pouvoir convaincre les autres et le vendre...

> Sur ton dernier paragraphe, je suis partiellement d'accord avec toi mais plutot dans le sens ou l'on devrait cesser de gaspiller et donc optimiser l'usage de l'energie, plutot que de revenir en arriere en terme de conso d'energie (je ne pense pas que ce soit possible).

Oui, heureusement qu'on est tous d'accord là-dessus :)

> Et puis il reste enormement de boulot pour lutter contre la pollution, ce que peut paradoxalement aider a faire l'eolien ou le solaire mais avec un impact sur les emissions de CO2 derisoire (on deplace le lieu des emissions loin des villes mais celle-ci sont toujours la d'une maniere ou d'une autre).

Oui... On est d'accord. Pour moi, déjà il faut, entre autre, décroître dans nos usages non-impérieux des énergies fossiles.

dimanche 23 septembre 2018 @ 19:07 Alexis 39 ans - Grand-Baie (Maurice) a dit : #37

@David,

Je vais etre serieux deux secondes, lacher les insultes et te poser une seule question: tu ne sais rien de moi ni de mon couple, de notre histoire donc quel est l'interet de repeter le meme truc en boucle comme ca?

tu t'imagines bien que si c'etait la merde dans mon couple, je viendrais surement pas te le dire ici.

@Pascal,

J'ai pas mal de defauts mais pas celui d'etre incoherent ou changeant.

Je t'accorde volontier que je charge certains intervenants mais dans la limite des regles de moderation puisque publie donc pas de censure.

Vos reactions je les acceptent mais si ca part en insultes, je rentre en mode trolling pour m'amuser, c'est tout.

Est-ce que je vaux mieux que ceux que j'attaque? franchement je m'en fous parceque je ne me compare avec personne, ca n'a aucun interet de savoir si tu es en haut ou en bas, je m'en tape.

Mes reactions sont tres souvent des reactions liees a des principes perso moraux bafoues et tu m'accorderes que certains propos a l'antenne sont sales par moment.

Ca me peinerait d'etre oublie par mes proches mais sur une radio, ca n'a strictement aucun espece d'importance. mrl c'est de la detente, rien de bien important dans l'absolu.

Sinon, ballade en bateau avec les dauphins ce matin, c'est plus interessant ca non?

samedi 22 septembre 2018 @ 10:32 David a dit : #38

@ Alexpulsé des îles

T'as vraiment un souci avec tes burnes, l'émasculé des îles !!

Arrête de nous bidonner avec ton mariage qui tourne en eau de boudin, trollé des îles, tout le monde s'en tamponne.

Comme disait ta femme, quand on est cintré comme toi, on porte un écriteau, on prévient !!

samedi 22 septembre 2018 @ 09:24 David a dit : #39

@ Philippe

la genèse de l'histoire est en partie bien résumée par Pascal (avec ses gentils mots à lui) mais l'expulsé récidiviste des îles se vante en plus de troller tout le monde un par un alors qu'il s'est fait ventiler par Roberto auparavant. Ce mec là est tellement transparent que lorsque tu le regardes du dessus, on voit ses dents mais il ne le sait encore pas.J'interviens seulement pour lui rappeler, c'est charitable non ?

vendredi 21 septembre 2018 @ 21:16 Pascal a dit : #40

Cher Alexis,

Ce n'est pas parce qu'un mot te déplait qu'il est forcément mal employé. Avec autant de gens contre toi, tu pourrais te remettre, toi et les incohérences de ton discours, en question.

Tu passes ton temps à juger les gens autres avec ta morale 100% politiquement correct. Après tu te plains d'être censuré et d’être subversif. Tu passes le plus clair de ton temps à censurer les gens avec pour arme tes insultes. Celui-ci est un machiste, celui-ci est un con, cet autre là est trop français et malpolie.

Tu ne vaux guère mieux que les caricatures que tu décrie avec autant de véhémence. Tu sembles tout autant frustré que Marlène ou l'autre barge d'infirmière.

Finalement ta seule et grande victoire sera d'être oublié plus rapidement que les autres.

Cdlt

vendredi 21 septembre 2018 @ 14:14 Alexis 39 ans - Grand-baie (Maurice) a dit : #41

'tain mort de rire, non mais de ou t'as lu que je voulais que tu me plaises David-les raisins secs, t'es peut-etre du batiment mais pas moi!

C'est tres gentil de t'inquieter mais j'ai 13 ans de mariage derriere moi et on est tres heureux ensemble 'spece de jalouse!

Et arrete avec "tes iles, tes iles blabla", tu merites pas de vivre dans un bel endroit, reste dans ton trou dont tu as tellement honte que tu n'oses meme pas dire ou c'est!

Alors cet age et ta ville, CA VIENT? OBEIS!!

vendredi 21 septembre 2018 @ 13:21 David a dit : #42

@ Alexpulsé

Pas là pour te plaire, viande à pneu.

Vu ta façon de définir les femmes, pas étonné que la tienne se soit barrée et t'ai laissé avec ton entorse du poignet ! Dans la vie, faut être gentil avec les femmes, même avec la sienne , terreur des îles .

Pour les questions qui t'obsèdent, le célèbre "je regarde et je te dis, laisse moi tes coordonnées" convient parfaitement à ton cas.

Tes opinions, je te conseille de les utiliser en suppositoire, çà t'apportera un peu de bonheur malgré ta dépression, bouffon des îles.

vendredi 21 septembre 2018 @ 11:44 Philippe a dit : #43

@David,

Je connai pas Alex donc je sais pas mais je trouve que tu t'énerve comme il veux,pas d'intérêt a ca.., tu fais comme tu le sent pas de problême.

Phil.

vendredi 21 septembre 2018 @ 10:54 David a dit : #44

@ Philippe

Pas de soucis, Philippe, concernant Alexpulsé, C'est le genre de gugusse qui veut tout casser et qui casse jamais rien .

jeudi 20 septembre 2018 @ 19:46 Alexis 39 ans - Grand-Baie (Maurice) a dit : #45

@Guillaume,

Desole mais non, les phenomenes meteo ne sont pas le climat.

C'est un peu comme si tu disais que le commerce de rue pouvait representer la politique de la BCE mais en fait non, ce sont des niveaux differents.

Pour la France par exemple, c'est el nino qui va avoir une influence enorme sur le temps, bien plus grande que les variations de temperatures au niveau global.

Apres il y a une theorie rechauffiste qui voudrait que el nino soit influence par les changements climatiques mais comme pour le reste, on ne parvient pas a correler.

Pour la periode de chaleur 2018 en France par exemple, c'est l'effet des masses d'air remontes d'afrique du nord.

Par rapport a mon taf, la encore rien a voir parcequ'on ne fait pas de politique a notre niveau. Il y a des projets, on execute sans que personne ne te demande si tu es pour ou contre l'utilisation du petrole. De toutes facons que tu le sois ou non, c'est le meme prix et on est loin d'etre sorti de l'ere petrole.

Sur ton dernier paragraphe, je suis partiellement d'accord avec toi mais plutot dans le sens ou l'on devrait cesser de gaspiller et donc optimiser l'usage de l'energie, plutot que de revenir en arriere en terme de conso d'energie (je ne pense pas que ce soit possible).

Et puis il reste enormement de boulot pour lutter contre la pollution, ce que peut paradoxalement aider a faire l'eolien ou le solaire mais avec un impact sur les emissions de CO2 derisoire (on deplace le lieu des emissions loin des villes mais celle-ci sont toujours la d'une maniere ou d'une autre).

Alex

jeudi 20 septembre 2018 @ 19:34 Alexis 39 ans - Grand-Baie (Maurice) a dit : #46

Je commence a me lasser de toi David, tu etais un peu marrant mais la tu patines franchement mon vieux....

Quand tu auras un moment, vas te chercher une personnalite, tu sais, c'est ce qui pourrait t'eviter d'utiliser les expressions de Maurice ou de t'appuyer sur les messages des autres? un vrai toi quoi.

Et cause pas de ma femme, tu joues pas vraiment dans la meme categorie, enfin tu as bobonne devant toi donc tu sais bien...

Ah et aussi, on sait toujours pas ton age ni ta ville baltringue!

jeudi 20 septembre 2018 @ 14:37 Philippe a dit : #47

Tu te fais manipulé David la, tu le vois pas? Pas très fin le Alex pourtant mais tu tend aussi un peu le baton faut dire...

jeudi 20 septembre 2018 @ 14:37 David a dit : #48

@ Alexilé, çà y est,il est tout fou mon Ran tan plan des îles !! T'as la bave aux babines, mais je te l'avais pas dit que c'était trop pentu pour toi ?

Pas trouvé d'entrejambe amicale pour calmer ses caprices et ses crises d'autorité ?

Si ta femme est encore là, dis lui de te ramener à la maison mère car t'as vraiment besoin d'une grosse révision !!

jeudi 20 septembre 2018 @ 14:20 Guillaume 37 ans - Metz a dit : #49

Alors merci, je sais faire la différence entre climat et phénomène météo. Mais tu conviendras que la météo dépendant du climat, se référer à diverses données météorologiques sur une longue période permet de se donner une idée sur la tendance que prend le climat.

Bref, à un moment donné, selon l'échelle (chronologique, géographique), la météo "devient" le climat. Je ne suis pas un expert mais je trouve que cela a du sens.

Je me suis un peu renseigné sur le fameux rapport dont tu parles et bizarrement tous les sites internet qui vont dans ton sens sont quand même à tendance complotiste.

Encore une fois, moi je me réfère aux données de météo France et je fais les comparaisons moi-même à partir de données que je sais vraies, puisque je les ai vécu.

Une conclusion récente sur l'été 2018 : L'été 2018 a été marqué par la persistance quasi continue de températures supérieures aux valeurs saisonnières* et par une vague de chaleur exceptionnelle qui a concerné l'ensemble du pays du 24 juillet au 8 août.

Malgré quelques rafraîchissements ponctuels principalement en juin et en août, les températures sont généralement restées supérieures aux normales, notamment sur un large quart nord-est où elles ont souvent été 2 à 3 °C au-dessus des normales.

Revenons juste 10 ans en arrière :

2008 : température moyenne supérieure de 0,4 °C à la normale

2009 : Avec une température moyenne supérieure à la normale de 0,8 °C, 2009 se situe en France métropolitaine au neuvième rang des années les plus chaudes depuis 1900.

2010 : Avec une température annuelle inférieure de 0,3 °C à la moyenne de référence 1971-2000, l'année 2010 se positionne en France métropolitaine comme la plus fraîche de ces deux dernières décennies.

2011 : l'année 2011 se révèle être l'année la plus chaude que l'Hexagone ait connue depuis 1900.

2012 : Après une année 2011 chaude et sèche, l'année 2012 a été globalement sur la France, proche de la normale qu'il s'agisse des températures, des précipitations ou de l'ensoleillement.

2013 : La température moyenne annuelle en 2013 ne présente aucun caractère exceptionnel : elle a été proche de la normale sur l'ensemble de la France.

2014 : Idem que 2013 en gros.

2015 : La température moyenne sur la France a été supérieure aux normales durant une grande partie de l'année...

2016 : En 2016, la température sur la France a été généralement supérieure à la normale excepté au printemps et en octobre. Comme la plupart des années depuis 2000, 2016 est à nouveau une année chaude avec une température moyenne qui a dépassé la normale de 0.5 °C.

2017 : 2017 se caractérise par des températures élevées et un fort déficit de précipitations, ce qui en fait, à l'instar de 2003, 2011 et 2015, une des années associant de manière remarquable chaleur et sécheresse sur la période 1959-2017. L'année 2017 a été marquée par des températures supérieures aux valeurs saisonnières.

Et 2018 : c'est encore pire que 2017.

Soit sur 11 années, nous avons :

- 3 années où tout est normal (d'après les moyennes des années 1970-2000 si j'ai bien compris).

- 2 années où il a fait un peu plus froid (mais l'écart des t° inférieur aux normes de saisons est bien plus petit que lorsque c'est supérieur)...

- 6 années où il a fait plus chaud dont 3 où là ça devient plus qu'exceptionnel.

Alors oui, la France ce n'est pas le monde, mais tout de même ce genre d'information tourne sur toute la planète de manière plutôt similaire... Les récentes données de la NASA semblent allez dans ce sens.

Une tendance vécue dans toute l'Europe si j'en crois les différents médias, avec des records de chaleur dans l’hémisphère nord durant l'été 2018... À moins que ceux-ci me mentent. Dans quels pays fait-il moins chaud stp ?

En tout cas, il est clair que vu tes activités professionnels, être climato-sceptique, doit forcément faire parti du métier...

La décroissance ce n'est pas le faire jusqu'à la préhistoire. Mais réduire la voilure sur notre (SUR)consommation avec les moyens écologiques de 2018 et comme si nous étions dans la France des années 1970 par exemple, cela ne serait pas le Tiers monde.

jeudi 20 septembre 2018 @ 12:55 Alexis 39 ans - Grand-baie (Maurice) a dit : #50

@Guillaume,

Tu melanges phenomenes meteorologiques et climat qui n'ont rien a voir. En gros, c'est comme si je te disais qu'il y a refroidissement de la planete parcequ'il a fait tres tres froid cet hiver (ce qui en plus est vrai en de nombreux endroits sur le globe).

Le rapport dont je parle c'est le rapport k15 qui a remis en cause le plateau des temperatures globales mesure par les satellites et qui a commence en 2000. Renseigne-toi sur le sujet et tu verras qu'on est tres loin du consensus en ce qui concerne les mesures de temperatures du globe donc non, tu n'as pas raison du tout sur ce point.

Sur l'antartique, tu m'accorderas que c'est un peu genant pour la theorie rechauffiste d'avoir une augmentation des glaces au sud, non? Et pourtant c'est bien le cas.

La terre est en feu, tu es serieux la? je ne sais pas si tu voyages mais ca n'est pas du tout le sentiment que tu peux avoir en visitant nombres de pays, pays chauds inclus. Il y a beaucoup plus de gens qui galerent a cause de la pluie ou du froid qu'a cause du chaud.

Enfin sur le capitalisme vs la decroissance, ce dernier est vraiment un concept debile excuse moi du terme. Parceque sans capitalisme, c'est la garantie d'une grosse baisse du niveau de vie avec toute la pollution qui va avec. Va voir en Afrique ou il y a beaucoup de non-croissance, les niveaux de pollution sont sans commune mesure avec l'occident.

Donc la decroissance va tres certainement empirer la pollution la ou le capitalisme va permettre de s'armer pour pouvoir gerer les changements, qu'ils soient de notre fait ou pas.

Et si tu ne te sens pas manipule sur le climat, je peux te garantir que tu l'es sur le capitalisme via les medias francais, 100% communo-socialistes et anti-liberaux.

La ou on peut peut-etre se rejoindre, c'est dans la lutte contre la pollution. J'ai d'ailleurs un projet en tete de nettoyage a Maurice, notamment des bords de mer dans mon coin parceque ca me tient a coeur et que c'est du concret. Dans mon taf, je bosse aussi a augmenter la securite des sites petroliers pour limiter les risques de pollution. Dans le passe, j'ai aussi travaille sur des projets limitant les emissions de CO2 dans les ports.

Alex

jeudi 20 septembre 2018 @ 12:36 Alexis 39 ans - Grand-baie (Maurice) a dit : #51

@David le trouillard de service:

il est ou ton age, elle est ou ta ville, mmmh?

Mais mea culpa sur ma facon de te repondre, je pensais que j'avais affaire a une personne douee de raison, pas un babouin mou du bulbe.

Toi tu es sans doute un gars qui galere pour se faire des potes et garder une nana mais moi, pas du tout alors arrete tes projections sur moi!

Lache des infos sur toi ou alors boucle-la!!

jeudi 20 septembre 2018 @ 10:10 David a dit : #52

@ alexilé piètre donneur de leçons,l' arrogant bagarreur des cours de récré et loser des concours de b...s : arrête de nous bassiner sur ta life, tout le monde s'en cogne, troller des bacs à sable.Comme disait Roberto, t'as vraiment un problème avec çà !

C'est pas toi qui va me la fermer,tu manques de puissance pour çà et tu pourras pas monter la cote.Si MRL te laisse la parole, je ne vois pas pourquoi je ne la prendrais pas aussi,que çà te plaise ou non.

Allez, putois des îles,rajuste ton slip en dentelles et va chouiner dans les jupes de qui voudra de toi

jeudi 20 septembre 2018 @ 09:55 Guillaume 37 ans - Metz a dit : #53

Je ne sais pas de quel rapport tu parles : moi je me base sur les différents relevés météo GLOBAUX que j'observe depuis une 10aine d'année (en amateur bien sûr), ainsi que de mes souvenirs d'enfance. Il est clair qu'il y a un réchauffement global encore au 21ème siècle.

Un extrait du monde du 27 juillet dernier : " Pour la deuxième année consécutive, les experts du World Weather Attribution (qui me semblent crédibles) se sont livrés à l’analyse de la vague de chaleur estivale qui frappe une partie de l’Europe. En septembre 2017, une étude du WWA, partant de l’observation de l’épisode caniculaire enregistré en juillet-août dans le sud et l’est du continent – caractérisé par des températures supérieures à 40 0C – concluait que les vagues de chaleur de ce type pourraient devenir la norme d’ici les années 2050.

« Au début des années 1900, un été comme celui que nous venons juste de vivre était extrêmement rare, avançait alors Geert Jan van Oldenborgh, de l’Institut météorologique royal des Pays-Bas. Dans tout le sud de l’Europe, la probabilité d’avoir chaque été une canicule aussi chaude que celle que nous avons observée l’été dernier est déjà de 10 %. »

Et je peux te dire qu'effectivement des canicules, nous en avons TOUS LES ANS à présent, alors qu'avant c'était quand même plus rare. Sur toute la planète cette année des records de températures ont été relevée ici et là. Ce n'est pas un rapport qui le dit ce sont les infos et comme moi je retiens ce qu'on m'ont dit les infos des années précédentes, j'observe "à l'oeil nu" (sans filtre) un réchauffement effectif GLOBAL, pas que dans mon bled.

Ton histoire d'antarctique qui augmente en parallèle n'indique pas que tout va bien, au contraire. Ce n'est pas un refroidissement d'un côté de la Terre et hop tout s'équilibre : En Antarctique, le réchauffement provoque une extension de la banquise car l'eau douce issue de la fonte des "langues de glace" s'accumulerait en une couche plus froide en surface des eaux, favorisant la formation de glace de mer, selon une étude publiée dans "Nature Geoscience".

Oui le CO2 est utile. L'eau aussi... Sauf que si tu bois trop d'eau tu peux en mourir. Le CO2 c'est pareil, s'il y en a trop ça craint. Du reste, mon parallèle avec l'incendie a du sens, puisque la maison est en feu (la Terre), ton constat et ta solution sont mauvais, donc plutôt qu'utiliser de l'eau pour éteindre le feu (métaphore pour la décroissance et les mesures écolos), tu utilises de l'essence (capitalisme).

Tu consens à dire que tu n'as pas d'éléments pour étayer que l'homme n'est pas à l'origine du réchauffement et que moi je n'ai pas d'élément pour dire l'inverse. Sauf que non : l'activité humain coïncide parfaitement avec le réchauffement. Mais si ce n'est pas une preuve irréfutable c'est toujours un élément en plus par rapport à toi. Du coup, ta méthode ici est de décrédibiliser cet élément en prétextant que c'est bon, il n'y pas plus de réchauffement depuis genre 20 ans...

Sauf que... ben non en fait.

D'ailleurs, la NASA vient d'envoyer un nouveau satellite (plus performant que le précédent) pour analyser la fonte des glaces et la montée des eaux avec précision. Une des nombreuses preuves que des mecs plus calés que nous, pensent que c'est un réel sujet. Et que ce n'est pas parce que des mecs se sont gourés en exagérant la fonte des glaces pour prédire la disparition de la banquise en 2008 que le phénomène est inexistant.

Donc si quelqu'un est manipulé ici, je ne pense donc pas être celui-là.

mercredi 19 septembre 2018 @ 20:09 Alexis 39 ans - Grand-Baie (Maurice) a dit : #54

Ah et j'oubliais pour David, histoire de preciser un truc qui semble pas clair pour toi: chacun de mes changements de pays, je l'ai voulu et provoque avec a chaque fois, une boite qui m'a embauche a distance (sauf pour l'Australie ou ca a ete plus galere au depart).

Tu consideres que c'est de l'exil ou de la fuite, putain mais comme tu es loin du compte! je n'ai jamais ete aussi heureux et libre que depuis 2007, j'ai vecu des trucs de fous partout sur la planete, rencontre des dizaines de gens et construit la vie dont je revais etant gosse.

Que tu n'aimes pas mes commentaires, pas de soucis et ca ne me derange pas que tu viennes me tacler la-dessus mais ton ad hominem en utilisant mon expatriation, c'est vraiment bidon et pas au niveau.

Maintenant si tu veux vraiment te friter, commence par jouer cartes sur table et par lacher ton age et ta ville. Sinon, ferme-la simplement.

Alex

mercredi 19 septembre 2018 @ 19:16 Alexis 39 ans - Grand-Baie (Maurice) a dit : #55

@David,

Mais viens seulement mon vieux, pas de soucis, je me ferais un plaisir de t'apprendre la politesse!

J'attends ton age et ta ville blaireau, histoire qu'on puisse avoir une idee de qui tu es... allez, regroupe tes deux raisins secs, j'ai hate de te lire un peu moins cache...

mercredi 19 septembre 2018 @ 12:56 Alexis 39 ans - Grand-baie (Maurice) a dit : #56

Hey Guillaume, bien d'accord avec toi sur l'interet limite de l'exercice dispute, je me suis permis un petit troll des familles par pur plaisir egoiste.

Sur le climat, desole mais tu te fais manipuler (rapport k15 sans doute?).

Depuis le debut du XXIeme siecle, il y a un plateau des temperatures (on parle bien de climat la, pas de phenomene meteo style el nino ou autre).

Le soucis ici, c'est de definir et surtout mesurer les temperatures globales. Si tu prends les mesures satellitaires, le plateau est clair et l'augmentation s'est arrete vers 2000.

La ou tu as raison, c'est que je n'ai pas d'argument pour PROUVER que le rechauffement ne soit pas d'origine humaine (en admettant que rechauffement il y ait) mais toi non plus pour la tehse opposee.

Comme je l'ai dit, aucun modele ne fonctionne pour predire le climat, ils se sont tous plantes tres largement sur les 20 derniers annees.

Par exemple la banquise aurait du avoir disparu avant 2008, hors elle est toujours la et si elle se reduit en effet, c'est l'antartique qui augmente en parallele. Donc globalement, RAS et exit la panique a la montee des eaux, completement bidons pour quiconque voyage et visite les atolls qui n'ont rien perdu face a la mer (sauf lorsqu'il y a enfoncement pour certains mais c'est du a la geologie, pas a l'impact du climat)

Enfin, rendre tout le monde plus riche c'est evidemment la solution, le meilleur moyen d'etre pret a s'adapter a n'importe quel changement du climat. S'appauvrir au profit de politiciens pretendus "ecolo-sauveur" du monde, non merci.

Et puis ton parallele avec l'incendie n'a pas de sens, le CO2 est un element central necessaire a la vie donc quand tu en produis plus, l'impact n'est pas du tout destructeur (sauf au niveau pollution direct, la je suis ok pour agir).

Je n'ai pas l'espoir de te faire changer d'avis mais si je peux avoir seme une petite graine de doute dans ton raisonnement, mon objectif sera atteint.

A plus,

Alex

mercredi 19 septembre 2018 @ 12:56 David a dit : #57

@ Guillaume

C'est vrai qu'il n'a pas de bouton sous la main mais il en a plein la gueule l'exilé des îles, c'est pas mieux !!

mercredi 19 septembre 2018 @ 12:52 David a dit : #58

@ Alexilé

"le but n'est pas d'attaquer les gens du chat", t'es sérieux gugusse ?

Avec ta tronche de balai à chiottes tu ne fais peur à personne.Tu vas te faire casser les dents un jour, c'est sûr!!

C'est quoi la prochaine étape,l'île d'Elbe ou Sainte Hélène ?

mercredi 19 septembre 2018 @ 10:53 Guillaume 37 ans - Metz a dit : #59

Sinon oui laissez-moi la place les gars, car vous nous polluez avec vos insultes. Pour une fois que j'ai un climato-sceptique (qui n'a pas le bouton) sous la main... :D

mercredi 19 septembre 2018 @ 10:51 Guillaume 37 ans - Metz a dit : #60

Bizarre, je n'avais pas vu ta réponse. Désolé...

Merci pour ta réponse.

"Correlation n'est pas causalite donc ca ne permet pas de demonter l'hypothese anthropique du rechauffement, c'est un contre-poids."

Donc cet argument ne peut être convaincant, ni dans un sens, ni dans l'autre. Pourquoi mettre cet argument inutile sur la table alors ?

Maintenant dire que le réchauffement s'est arrêté il y a 10 ans : tu es sérieux ??? Depuis quelques années, les températures montent suffisamment pour que tout le monde le constate (sans avoir besoin d'études sophistiquées). Les relevés et les historiques de météo France le montre très bien, tout comme l'actualité estival, la banquise qui se pète comme JAMAIS, les relevés de température dans le MONDE ENTIER parlent d'eux-même... Tu ne regardes/lis pas les infos ou quoi ???

D'ailleurs, ta prédiction d'ère de refroidissement à venir est largement démontée dans l'article que j'ai partagé dans un de mes messages précédents et des articles crédibles comme ça sur le net qui ne vont pas dans ton sens, il y a vraiment pas mal.

Mon problème avec ton constat est que si tu te trompes (ce que je pense fortement), ta solution de rendre tout le monde "plus riche" en produisant plus est en fait ce qui constitue le problème. C'est comme si tu voulais éteindre une maison avec de l'essence.

On en revient donc à que je dise que le réchauffement climatique est réel, bien présent et facile à ressentir en 2018 et que vu les tendances mesurées, cela coïncide trop avec l'activité de l'homme pour que cela n'en soit pas la source. Tandis que de ton côté, nous avons ton point de vue qui nie à moitié le réchauffement climatique (au moins récent) et qui n'a finalement aucun argument pour étayer son propos. Tout ce que tu peux me dire c'est que mes arguments ne peuvent être sûr à 100% et tu aurais raison. Mais toi qu'as-tu pour me dire que le réchauffement climatique s'est arrêté ou qu'il n'est pas l'oeuvre de l'homme : rien...

Cela ne veut pas dire que j'ai forcément raison mais que quand même il y a pas mal de chance pour que je ne me trompe pas...

mercredi 19 septembre 2018 @ 09:15 Thomas 29 ans - Troyes a dit : #61

Bonjour Bonjour quand je vois tant de gens se quereller et entendre de manières bien trop Récurrentes les spécimen d'alsace entre l'alcoolique et le mythomane pervers j'ai de moins en moins envie d'écouter mon programme favori à méditer en vous souhaitant une bonne journée

mercredi 19 septembre 2018 @ 06:41 Alexis 39 ans - Grand-baie (Maurice) a dit : #62

@David,

C'est un regal de vous troller bande de nullos, merci!

Bon toi t'es qui derriere ton prenom de David le planque, on peut avoir un age (on espere autour de 16 ans) et un lieu?

Surtout venez tous a l'antenne la prochaine fois, ca sera un plaisir de vous fesser en live.

Alex

mercredi 19 septembre 2018 @ 03:21 Roberto a dit : #63

@ Alexilé

Dis donc tu deviens la star de MRL, mon champion !!

Tu vas pouvoir attaquer le championnat du monde des bouffons, sûr t'as des chances de médailles et bientôt les JO ! si si c'est possible !!

Blague à part t'en est où de ta PLS ? Reste pas comme çà tu pourrais te faire écraser à coup de talons.

Et les censeurs te censurent toujours ? T'en est où crétin des îles ?

Et avec ta femme,çà va toujours pas mieux? Tu veux en parler ?

mardi 18 septembre 2018 @ 19:39 Alexis 39 ans - Grand-Baie (Maurice) a dit : #64

Mon pauvre Roberto, tu fais de la fumee. Tu te rends compte que tu tournes en boucle les memes phrases comme un poisson rouge? blablabla les iles blablabla ta vie blablabla memoire.

Je suis pas ton psy, va attaquer la pente et reviens quand tu auras demeler le bordel que t'as dans la tete.

@Alfred158,

Le but n'etait pas d'attaquer les gens du chat mais juste mon interlocuteur prefere du moment, je restreins volontier ma critique a ce dernier et m'excuse pour les autres.

mardi 18 septembre 2018 @ 19:02 David a dit : #65

@alfred 158 Al'exit ? c'est la buse de MRL

mardi 18 septembre 2018 @ 15:13 Alfred158 a dit : #66

Pour qui te prends-tu Alexis pour snober les personnes qui passent leur soirées sur le Tchat ?

mardi 18 septembre 2018 @ 14:38 Roberto a dit : #67

Très énervé le cynique des îles en perd la boule ! Sans blague,s'il y en a un qui passe son temps, tous les soirs, à nous abreuver de ses inepties.....

Equipé d'origine d'une bonne mémoire, nul besoin de relire nos échanges mais je ne doute pas que ton intelligence aura détecté la profondeur de ta bêtise,surtout le 12/09, c(winner) des îles.

Tellement à l'ouest que je ne vois pas ce que la mise en PLS vient faire là dedans !! Tu viens enfin d'apprendre quelque chose d'intéressant et d'utile dans ta vie que tu pourras peut être le caser dans une nouvelle fulgurance, à ton prochain dîner de oncs,je te fais confiance ma Cosette.

Pardon Guillaume, je te laisse la place car avec l'autre énervé, on voit pas le temps passer tellement elle est marrante cette girouette des îles !

mardi 18 septembre 2018 @ 11:20 Alexis 39 ans - Grand-baie (Maurice) a dit : #68

@Guillaume, je t'ai repondu, tu as rate ma reponse noyee dans les eructations du Robertoto.

@Roberto,

Ca doit pas etre facile tous les jours tellement tu es bete toi.

Je ne me suis fait virer de nulle part, j'ai la double nationalite franco-australienne donc je retourne dans ces pays quand je veux, NZ inclus.

Bien sur de ton point de vue de looser, tu passes tes soirees sur le chat, c'est sur qu'on a pas les memes perspectives.

Avec Marc, contrairement a ce que ta memoire defaillante te rappelle, on a eu une bonne discussion plutot cool meme si tendu au depart, c'est un mec que je respecte malgre nos idees divergeantes.

Maintenant la grosse difference entre toi et moi c'est que tu connais des trucs sur ma vie et que les as meme retenu. Moi en revanche, je me fous completement de toi, de ta vie et de l'endroit ou tu (sur)vis.

Enfin, tu sais ce que c'est une mise en PLS?

Si non, lis nos echanges et si un jour tu oses venir causer quand je passe a l'antenne mrl, je te plierais en direct.

Donc commence a travailler ta rhetorique et ton vocabulaire parceque la, t'es coince au niveau college que tu n'as sans doute pas depasse.

mardi 18 septembre 2018 @ 09:34 Roberto a dit : #69

Quand on lui met le groin dans ses contradictions, il passe à un autre sujet,c'est vraiment hilarant de le voir se débattre piteusement avec des arguments hors sujet ce clown.

Viré de France, d'Australie et de Nouvelle Zélande,ce spécimen unique a dû se faire remettre en place un paquet de fois (dont Marc, Lydie et Marco il y a peu).

çà doit pas être facile tous les jours pour toi mais c'est mérité !

Laisse tomber ta psy à 2 balles, t'es pas non plus doué pour çà !!

mardi 18 septembre 2018 @ 09:17 Guillaume 37 ans - Metz a dit : #70

Ouais bon les gars, ça n'intéresse personne vos prise de bec. Je note cependant Alexis, que cela te donne une porte de sortie pour ne pas me répondre.

Une nouvelle preuve que les climato-sceptiques n'aient pas grand chose à proposer comme argument ?

mardi 18 septembre 2018 @ 06:42 Alexis 39 ans - Grand-baie (Maurice) a dit : #71

Salut Pascal,

Je ne vois pas bien ou est la contradiction.

D'un cote je matraque la bienpensance qui voudrait que l'on brosse toujours bien dans le sens du poil et que l'on ne dise jamais rien de mechant contre quiconque (surtout les imbeciles et les cretins qui ont droit a une protection speciale), d'un autre je m'oppose a la vision que tu appelles "traditionaliste" de Philippe (si c'est de ca dont tu parles).

La position de Philippe, telle que je l'interprete en tout cas, est de relativiser la gravite des atteintes physiques pouvant etre faite aux femmes, sous couvert d'opposition au feministe. Et ca, ca me gonfle au max, de meme que la vision qui voudrait que les nanas restent a la maison a faire la tambouille et laver les fesses des gosses. Bref, rien a voir avec la bienpensance, on est pas sur le meme niveau.

Enfin sur la forme, je t'invite a revoir les definitions des mots que tu utilisent, par exemple "cynique" ne s'applique pas du tout a ta phrase.

Alex

lundi 17 septembre 2018 @ 20:15 Pascal a dit : #72

Alexis qui s'insurge contre la bien-pensance et la censure du politiquement correct. Voilà qui est marrant.

Je me souviens encore de ce cynique qui, il y a quelques mois, s'en prenait à un auditeur qui défendait sa vision traditionaliste de la famille face à Marlène la féministe.

Alexis ce grand défenseur des opprimés. Sacré girouette quand même ce gars là.

lundi 17 septembre 2018 @ 18:39 Alexis 39 ans - Grand-Baie (Maurice) a dit : #73

On s'excite Roberto?

tu te repetes dans chaque message, tourne sur dix mots de vocabulaire et viens me causer QI, t'es serieux ou juste complexe?

Par contre tu m'as bien fait marrer avec tes coups de baton, genre tu crois que tu en imposes avec tes messages de truffe.

Tu te fais souvent inviter a des diner ou on te fais parler de toi?

lundi 17 septembre 2018 @ 15:00 Roberto a dit : #74

Non seulement tu as le QI d'une huitre non perlée, mais tu as également une mémoire de bulot,mon copain tout énervé !!!

Rassures toi,personne ici n'a dit que tu devais arrêter tes coms de comptoir (pour que çà rentre bien, essaie de tout bien lire, et si possible de bien tout comprendre,si tu le peux!).

Pour les censeurs,je t'invite à revoir ton com du 12/09 pour mieux comprendre ce que tu as dit et que tu ne comprends pas toi même (çà s'invente pas !!)

Ne t'inquiète pas pour ma jeunesse, Cosette,visiblement la tienne a laissé des séquelles chroniques et définitives !!

Allez, copain, c'est pas un petit coup de bâton qui va t'arrêter ?...

Continue à nous régaler bonhomme, c'est tout droit, tu peux pas te tromper.

lundi 17 septembre 2018 @ 13:28 Alexis 39 ans - Grand-baie (Maurice) a dit : #75

@Guillaume,

Bon c'est pas vraiment le lieu ni le format pour ce type de discussion mais ce que prouve le petit age glaciaire, c'est que les temperatures peuvent fortement varier sans que le CO2 produit par l'homme ne rentre en compte.

Correlation n'est pas causalite donc ca ne permet pas de demonter l'hypothese anthropique du rechauffement, c'est un contre-poids.

Par rapport au rechauffement pur, tu fais erreur puisque celui-ci s'est arrete il y a dix ans et nombreux sont ceux qui pensent que l'on pourrait tres bien entrer dans une ere de refroidissement. Cherche sur le net si ca t'interesse, je n'ai pas la place pour developper ici.

Sur l'allocation du capital, les etats dirigent de force le cash pour les investissements vers les energies dites propres, au detriment des autres. Et comme ces energies sont nettement moins efficaces, le rendement du cash est beaucoup plus faible voir meme negatif pour le solaire par exemple, meme si ca c'est beaucoup ameliore es dernieres annees. Donc appauvrissement de l'ensemble puisque rendement moins grand. Si tu preferes, la moindre rentabilite ne permet pas d'optimiser le rendement horaire et donc nous avons moins de temps pour developper le futur. C'est le moteur qui nous a fait passer de l'agricole a l'industriel puis a l'information.

Apres ne te meprends pas, je ne suis pas un anti-rechauffiste forcene, c'est juste que je remets en question les affirmations actuelles qui ne reposent pas sur du scientifique mais uniquement sur des projections.

En esperant que ca soit plus clair.

Alex

lundi 17 septembre 2018 @ 09:59 Guillaume 37 ans - Metz a dit : #76

Pour faire court : ce n'est pas parce que le CO2 n'est pas du tout responsable du mini âge glaciaire, qu'il ne peut pas être responsable du réchauffement climatique.

lundi 17 septembre 2018 @ 09:53 Guillaume 37 ans - Metz a dit : #77

"Et puis si rechauffement il devait y avoir,"

LOL... Sérieusement ?... Là, on est de moins en moins dans la théorie pourtant.

" on serait mieux arme pour le supporter en etant riches, or la lutte contre le rechauffement actuelle rend le monde plus pauvre via la mauvaise allocation du capital qu'elle genere."

Peux-tu expliquer ce passage stp, qui n'a pas vraiment de sens pour moi en l'état ?

Sinon, les causes du réchauffement climatique causé par le soleil ne semblent pas si crédibles et solides que cela, voir l'article du Monde que j'ai partagé précédemment.

Concernant le Petit Âge glaciaire (PAG), comme le décrit Wikipédia, c'est une période climatique froide survenue en Europe et en Amérique du Nord du début du 14ème à la fin du 19ème siècle (tiens, tiens, comme par hasard). Le forçage orbital dû aux cycles de l'orbite terrestre autour du Soleil a, pendant les deux mille dernières années, provoqué une tendance au refroidissement dans l'hémisphère Nord à long terme qui s'est poursuivie pendant la période médiévale et le Petit Âge glaciaire. La vitesse de refroidissement de l'Arctique est d'environ 0,02 degré Celsius par siècle. Mais cela serait aussi d'origine volcanique ou de la baisse des rayonnements du soleil (ou tout à la fois). Cette tendance aurait pu être amenée à se poursuivre dans l'avenir conduisant à un véritable âge glaciaire, mais les relevés de température à partir du xxe siècle montrent une inversion soudaine de cette tendance, avec une hausse de températures mondiales attribuées aux gaz à effet de serre.

Toujours est-il que depuis 10000 ans environ, le climat fut globalement stable et depuis quelques siècles, la tendance fut au refroidissement... jusqu'à l'ère industriel d'où le réchauffement climatique a été amorcé d'abord doucement jusqu'au début de 21ème siècle où on constate bien que ça s'emballe...

Alors oui, il ne faut pas croire tout ce qui y a d'écrit sur internet, mais beaucoup de sources à l'apparence crédibles et cohérentes semblent concordantes sur le sujet : .https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/augmentation-temperature-non-soleil-ne-causera-pas-mini-age-glaciaire-2030-59011/

En tout cas, ces sources sont plus crédibles à mes yeux (pour l'instant) que les arguments que tu m'apportes ici.

dimanche 16 septembre 2018 @ 19:14 Alexis a dit : #78

@Roberto,

Mais censure de quoi guignolo puisque c'est toi-meme qui vient ici chouiner sur mes commentaires et voudrais que j'arrete! Moi au contraire, je ne peux que t'encourager a poursuivre tes messages puisque je te trouve distrayant.

Et puis tu as du bien ramasser etant gamin pour faire une fixette sur les pleurs comme ca, mais sans doute dans ta tete, c'est degradant pour un mec de pleurer?

Le branque de mrl celui-la...

samedi 15 septembre 2018 @ 14:57 Roberto a dit : #79

Ne t'inquiète pas Alexis,ma pleureuse adorée,je t'abandonne les fulgurances d'esprit dont tu nous gratifies au cas où tu viendrais nous refaire une crise de censure, vu que tu n'as que çà à faire, génie des îles.

Allez, sèche tes petits yeux mouillés et fait risette.

vendredi 14 septembre 2018 @ 19:44 Alexis 39 ans - Grand-Baie (Maurice) a dit : #80

Ok Guillaume mais correlation n'est pas causalite. Par exemple le petit age glaciaire n'a aucun rapport avec le CO2 dans l'air.

Est-ce que le rechauffement est du a l'activite solaire? possible selon certaines theories mais contredit par d'autre donc je ne sais pas.

Et puis si rechauffement il devait y avoir, on serait mieux arme pour le supporter en etant riches, or la lutte contre le rechauffement actuelle rend le monde plus pauvre via la mauvaise allocation du capital qu'elle genere.

vendredi 14 septembre 2018 @ 19:40 Alexis a dit : #81

Hey Roberto, tu sais pourquoi je te reponds? mais parceque ca m'amuse les reactions des clowns de ton espece alors surtout, n'hesite pas a me communiquer tes pensees fulgurantes, genie du village.

vendredi 14 septembre 2018 @ 09:52 Guillaume 37 ans - Metz a dit : #82

J'ai déjà entendu que des variations de l’activité solaire pouvaient expliquer le changement climatique. C'est bien ce que tu suggères ?

"... le Soleil varie selon un cycle d’onze ans environ, mais entre ses périodes de haute et de basse activité, la variation d’énergie qu’il envoie sur Terre ne dépasse guère 0,1 %. Pas de quoi expliquer les fluctuations de température terrestre : pour faire bouger de 0,85 °C le thermomètre de la basse atmosphère – l’augmentation de la température depuis l’ère préindustrielle –, il faut introduire une énergie considérable dans le système climatique. Energie supplémentaire que l’astre de jour semble incapable de fournir, même au plus haut de sa forme… "(source Le monde : https://www.lemonde.fr/cop21/article/2015/10/15/hoax-climatique-2-le-rechauffement-c-est-a-cause-du-soleil_4790439_4527432.html)

À cela j'ajouterai que les cycles de vie du soleil sont bien identifiés depuis des décennies et ne semblent pas aller dans ce sens...

Ceci dit, je te rejoins Alex : PERSONNE ne peut savoir tout avec exactitude. Cependant, en dehors du fait des mesures actuelles pour déterminer la cause précise, il y a une chose plutôt irréfutable à prendre en compte pour compléter ces analyses. Il s'agit des mesures du climat qui sont à notre disposition. Nous avons des mesures précises des 200 dernières années et nous savons en gros ce qui s'est passé les derniers millénaires. Et nous voyons bien que le développement industriel correspond PARFAITEMENT au réchauffement climatique et même à son emballement. Ce sont de vraies mesures, datées et chiffrées, bref des faits.

Et là, tu pourrais me dire que ce serait une preuve "indirecte" donc peu fiable ou le hasard. Mais toujours est-il que cela ne peut pas être ignoré d'un revers de la main. Ici, cette logique est tout de même plus cohérente que du pétrole alimentant le noyau d'une planète par exemple...

jeudi 13 septembre 2018 @ 14:51 Roberto a dit : #83

J'étais sûr que tu allais répondre çà, et démarrer au quart de tour car c'est exactement ce que tu cherches.

Je te rassure, tu es tellement prévisible et insignifiant que nombreux sont ceux qui t'ont dit, te dises et te diront la même chose.

N'oublie pas tes cachets et poursuit tes commentaires à la noix qui nous font bien rigoler !!! Ah si le ridicule devait tuer, tu serais déjà sous terre, petit censeur autoproclamé. PS : si tu te fiches de mon avis, pourquoi y réponds tu, museau de tanche ?

jeudi 13 septembre 2018 @ 14:11 Alexis 39 ans - Grand-baie (Maurice) a dit : #84

Ok Guillaume mais je ne crois pas que Maurice refute le rechauffement en lui-meme mais son caractere anthropique (de cause humaine).

Et la je le rejoins, car on n'est pas capable de simuler le climat avec une precision un tout petit peu coherente permettant d'affirmer ce qui cause le rechauffement.

Pour ceux que ca interessent, lire les theories sur les bandes d'absorption dans l'atmosphere des rayons solaires en fonction de la concentration de CO2. En gros, il y a saturation au-dela d'un certain ppm, ce qui contredit le lien concentration CO2/temperature.

Vaste debat...

Alex

jeudi 13 septembre 2018 @ 10:02 Guillaume 37 ans - metz a dit : #85

Mwahaha, je n'avais pas lu ces commentaires. Évidemment Damien et Alexis ont raison. Mais bon, tout ça m'a tout de même fait beaucoup rire : merci Maurice et Marlène :)

En tout cas, on peut d'imaginer pourquoi Maurice ne craint pas le réchauffement climatique : sans doute qu'il n'y comprend pas grand chose...

Mais l'émission reste géniale, continuez comme ça :)

jeudi 13 septembre 2018 @ 06:55 Alexis 39 ans - Grand-baie (Maurice) a dit : #86

Ah Roberto, on se sent vise c'est ca? Allez, je te le repete une fois pour que ca rentre bien: je me fous de ton avis sur mes commentaires, c'est plus clair comme ca?

mercredi 12 septembre 2018 @ 16:21 Roberto a dit : #87

Pauvre petit Alex qui nous fait sa pleureuse ! C'est la larme à l'oeil qu'il faut t'expliquer qu'à force de distribuer des coups de bâtons, on finit par ramasser quelques gnons ? C'est un peu comme dans la vraie vie, rien à voir avec la bien-pensance ! Respire et rock'n roll

mercredi 12 septembre 2018 @ 06:44 Alexis 39 ans - Grand-baie (Maurice) a dit : #88

Pas de soucis Damien, c'est surtout qu'il ne faut pas se laisser faire par les censeurs autoproclames(ees) de la radio.

Bon il y en a beaucoup qui n'ont pas grand chose d'autre a faire non plus, ca nous donne de belles projections d'ailleurs...

Bonne route a toi aussi, ca doit commencer a se calmer avec la chaleur dans ton coin, enjoy!

Alex

mardi 11 septembre 2018 @ 13:47 Damien 47 ans - Dubai - United Arab Emirates a dit : #89

Merci Alex pour ton conseil!!!

J'adore l'emission mais les interventions des appelants me font parfois mal aux oreilles.

Bonne continuation.

D.

lundi 10 septembre 2018 @ 07:42 Alexis 39 ans - Grand-baie (Maurice) a dit : #90

Attention Damien, tu vas te faire traiter de vilain commentateur avec tes corrections! pour faire bonne figure aupres de la bien-pensance de certains auditeurs mrl, il ne faut que dire des choses gentilles, sans critiquer ni etre mechant au risque de froisser les sensibilites.

Blagues a part, je me suis bien marre aussi avec cette theorie, genre si tu pompes tout le petrole, le centre de la terre s'arrete... Tu peux pas faire beaucoup mieux en sous-culture scientifique.

Un truc valable en revanche, c'est la prospection de matiere hydrocarbure en grande profondeur. Selon certaines theories, il est possible que des hydrocarbures puissent exister a de grandes profondeurs dans une forme utilisable pour nos besoins. C'est encore les guignols du peak oil qui vont se trouver malins si ca s'averait juste...

Alex

dimanche 09 septembre 2018 @ 09:20 Damien 47 ans - Dubai - United Arab Emirates a dit : #91

Marlene : "Le gasoil dans le sol alimente le feu au milieu de la terre »

Ma fille de 6 ans n'aurait pas été plus naïve.

Sidérant…

Autre précision, l’écorce terrestre continentale fait entre 15 et 80 km d’épaisseur et fait 30 km e moyenne alors que les puits des centrales géothermiques font ne font généralement pas plus de 5 km de profondeur.

Un peu de culture ne ferait pas de mal.

D.

Écrire un commentaire


Tu veux apporter ton grain de sel ? Ton propos est le bienvenu. Avons nous besoin de le rappeler ? Peut être...
N'oublie pas qu'ici les propos racistes, diffamatoires, spam et autres défouloirs ne seront pas diffusés.
Alors on s'essuie les pieds, on boit un verre d'eau et on vient causer en toute simplicité.



Capcha
Entrez le code de l'image :