Emission du Lundi 15 Octobre 2018

 
15
octobre
2018
Rédigé par SaM - 15 octobre 2018
 
 




Derniers articles



Derniers commentaires



Archives

 

 

Attention, ce résumé est une interprétation personnelle du signataire, l'objectivité et la véracité des propos relatés ne sont donc pas complètement garantis, les rédacteurs s'efforcent cependant à rédiger les faits le plus précisément possible.

 


INTERVENANTS 
 
Fred de Metz
Kader de Troyes
Benoît de Clermont-Ferrand
 
RESUME DE L'EMISSION 
 
Maurice évoquera encore des récents faits divers dans lesquels des jeunes de 13 et 20 ans sont morts par arme feu et arme blanche.
 
Maurice s'attardera sur les inondations dans l'Aude qui a fait des milliers de sinistrés et s'interroge:
 
Comment t'es tu organisé pour anticiper les prochains coups de froid, les coupures d'électricité et les prochaines inondations?
 
Maurice reviendra sur le militantisme écologique à la Française; et tentera de les mettre en face des actes concrets:
 
Quelle responsabilité ont-il; et as tu; face à la pollution que tu dissémines ?
 
Maurice demandera a Frederic quelles sont ses évolutions ces 10 dernières années.
 
Ce sera l'occasion pour Frederic de prendre du recul et de dévoilé un peu de ses attentes et de ses regrets.
 
Maurice lui indiquera que malgré les travers de certaines situations; tout n'est pas mauvais et que les expériences; en elles-même; enrichissent l'individu.
 
Fred évoquera l'histoire de son couple; qui interrogera Maurice et bientôt Kader.
 
L'histoire d'une rencontre et d'une vie à deux sera étalée sur la table; avec son lot d'échec et de succès.
 
Fred dévoilera avoir des problèmes de fuites d'eaux, et semble ne pas savoir comment fonctionne le jeu des assurances en cas de sinistres; heureusement; son meilleur ami lui expliquera quoi faire, et pourquoi
 
Question projet; concret et à court terme; Fred envisage de chevaucher de nouveau une moto.
 
Son meilleur ami voudra s'assurer qu'il est prêt et organisé avant de parcourir les paysages.
 
Benoît voudra faire part d'une de soirée ou il a eu un risque d'entrer dans une rixe; une histoire qui l'a fortement marquée.
 
SAM 15/10/2018
 

Podcasts

Les Podcasts sont disponibles en streaming gratuitement pendant un mois, puis seront disponibles en téléchargement dans la boutique officielle, sans les morceaux de musique diffusés.

Maurice Radio Libre existe pour et grâce à ceux qui l’écoutent !
Pour maintenir une qualité technique du son de la source à tes oreilles,
Ta radio compte sur ton don !
Merci à toi...
PayPal - la solution de paiement en ligne la plus simple et la plus sécurisée !


Classé dans : Non classé - Mots clés :
Fred Metz Kader Troyes Benoît Clermont-Ferrand Violence Société Française Inondations Responsabilité Ecologie Pollution Militantisme Expériences Vie de Couple Assurances Motos



25 commentaires


lundi 29 octobre 2018 @ 14:13 Guilla 38 ans - Metz a dit : #1

Oui c'est plutôt ça, merci :)

lundi 29 octobre 2018 @ 11:46 Alexis a dit : #2

Guillaume, la formulation correcte pour une majorite de la planete serait plutot: "Rester dans la pauvrete ou avoir une chance d'en sortir".

La question de la richesse a court terme c'est un truc d'occidentaux ayant resolus leurs problemes les plus graves (morts des enfants, maladies dues au manque d'hygiene, mobilite tres reduite etc...) Il n'y a que nous qui avons le choix d'etre moins riches...

lundi 29 octobre 2018 @ 09:55 Guillaume 38 ans - Metz a dit : #3

Tu as raison : pour tout ceux qui pensent que le réchauffement climatique est causé en bonne partie par notre pratique, il faut choisir entre la richesse à court terme et la mort à moyen terme... Hmmmm pas facile comme choix.

lundi 29 octobre 2018 @ 05:53 Alexis 40 ans - Grand-baie (Ile Maurice) a dit : #4

@beef-j,

Le lien que j'ai donne n'avait pour seul but que de montrer l'existence de la petition, a aucun moment je n'ai pretendu qu'elle avait ete signe par des climatologues de maniere exclusive.

Il y a en proportion des scientifiques, tres peu de veritables climatologues car c'est une science balbutiante donc il y a peu de climatologues chez les sceptiques mais aussi peu de climatologues au GIEC.

Mais sur le fond on s'en fiche, le debat n'est pas un debat technique mais un debat de rigueur scientifique. Et pour ca, tout le monde ayant un background en science est qualifie pour pouvoir commenter (analyse de donnees, tracage de courbe, methodologie etc...).

Pour info, il y a des climatologues veritables qui ont quitte le GIEC pour desaccord sur les methodes employees:

https://www.agriculture-environnement.fr/2005/03/05/demission-fracassante-au-giec

J'ai pas recoupe, n'hesite pas a me contredire si les infos sont bidons... ;-)

vendredi 26 octobre 2018 @ 17:06 beef-j 29 ans - a dit : #5

"je vais surement pas me taper des recoupages de sources, j'ai autre chose a faire."

D'accord, tu n'a pas fait d'erreur, tu n'as pas été paresseux, tu avais juste autre chose à faire.

vendredi 26 octobre 2018 @ 11:43 Alexis 40 ans - Grand-baie (Ile Maurice) a dit : #6

Quelle truffe, poste dans la mauvaise emission...

@Guillaume,

Ca se discute: USA+Europe = 40% des emissions selon les chiffres de 2006. Je crois que depuis, la Chine est passee devant l'europe.

Donc en attaquant les 40%, tu es loin d'avoir un impact majeur. Ensuite tu oublies un point: il y a des pauvres aussi dans les 40% et ceux-la aussi vont ramasser si tu brides fortement les emissions.

Comme dans les pays pauvres, les moins riches en occident sont aussi les plus dependants des energies les moins cheres.

Quoique tu fasses, tu vas generer de la pauvrete en limitant l'usage des sources d'energie les plus efficaces, tu peux le tourner comme tu veux c'est une realite.

vendredi 26 octobre 2018 @ 06:56 Alexis 40 ans - Grand-baie (Ile Maurice) a dit : #7

@beef-j,

Detend-toi mon vieux, c'est une espece de chat ici pas une salle de conf donc je vais surement pas me taper des recoupages de sources, j'ai autre chose a faire.

Donc la petition existe et a ete signe par plus de 30,000 scientifiques, point. En face tu a le GIEC, tout autant peu specialise dans le climat et compose de scientifiques de tous domaines, donc au meme niveau de credibilite cf. courbe de Mann.

Tout ca pour te dire que ton consensus, tu peux le mettre quelquepart au chaud.

Enfin tu fais un peu le naif avec ton complotisme. Des deux cotes il y a des lobbys, celui du petrole/charbon/gaz et de l'autre, celui du nucleaire et des energies dites propres. Chacun se bat pour manger des parts de marche et comme le capital actuel est fortement controle par les etats dans l'energetique, il faut attaquer les gouvernements directement, ce qui se fait tres exactement via le GIEC.

Si tu crois que les rechauffistes sont des gentils ecolo desinteresses, tu te plantes dans les grandes largueurs.

jeudi 25 octobre 2018 @ 18:44 beef-j 29 ans - a dit : #8

"Elle est ou la conspiration des climato-sceptiques?"

Dans le relais de cette pétition bidon, une montagne de signataires qui impressionne (30 000 ça claque) et qui finalement accouche d'une souris.

"Je ne sais pas trop quoi te dire la, mes sources sont celles que je trouvent sans arriere-pensees."

Tu peux dire que t'as fait une erreur ou que t'as été paresseux. Les sources ça se soupèse et ça se recoupe. Tu t'es contenté de balancer ça sans rien vérifier.

jeudi 25 octobre 2018 @ 14:31 Guillaume 38 ans - Metz a dit : #9

Comme je l'ai déjà dis, il faut s'occuper des pays riches essentiellement et laisser les autres tranquilles car nous sommes les plus gros pollueurs.

jeudi 25 octobre 2018 @ 12:13 Alexis 40 ans - Grand-baie (Ile Maurice) a dit : #10

@beef-j

Elle est ou la conspiration des climato-sceptiques? Les specialistes du GIEC ne sont pas climatologues pour la plupart non plus mais des scientifiques, l'argument est plutot bidon surtout vu a quel point la science du climat est jeune.

Si la these du rechauffement anthropique etait aussi solide, les gens comme moi ayant un bagage scientifique notable ne se poseraient pas de question.

Apres tu peux aussi gober la version officielle sans te poser de questions, pas de soucis.

jeudi 25 octobre 2018 @ 11:00 Alexis 40 ans - Grand-baie (Ile Maurice) a dit : #11

Je ne sais pas trop quoi te dire la, mes sources sont celles que je trouvent sans arriere-pensees. En l'occurence, l'expose est assez factuel et oui, c'est plutot un soucis que les modeles soient foireux puisque tout repose sur eux...

Ce que je remet en cause, c'est la caractere exceptionnel de la hausse des temperatures, pas le fait que celles-ci montent depuis 20,000ans (c'est facturel ca, cf les mesures de carottes glaciaires). Cette hausse se fait pas palier avec par exemple une baisse debut XIXeme, un plateau post-1940 et un meme plateau entre 2000-2015. Selon toute vraisemblance, il est tres probable que l'on entre dans un cycle de baisse prchainement a l'horison 2100, sans rapport aucun avec le CO2 mais a cause des variations de notre position dans l'espace.

Ce qui compte, c'est la tendance long terme de 1 degre / siecle sur laquelle nous sommes toujours.

Pour ma position sur ton exemple du ski, tu te trompes car s'il n'y a plus de neige et que ca devient economiquement non-profitable, l'activite disparaitra sans que ca me derange et surtout, il ne faudra pas la subventionner (cherche de ce cote pour la raison des gaspillages car le marche a horreur de ca). Le ski a l'Ile Maurice c'est moyen donc je m'en passe, c'est du loisir ca.

Ce qui me derange, c'est de restreindre la liberte d'utiliser l'energie bas cout des pays en developpement, par les pays riches qui eux peuvent a peu pres se le permettre. Bizarrement, ce genre d'injustice ne derange pas du tout ceux qui pronent de la mettre en place.

jeudi 25 octobre 2018 @ 01:10 beef-j 29 ans - a dit : #12

Concernant la fameuse pétition et pour affiner les chiffres:

"Cette pétition lancée par l’Oregon Institute of Science and Medicine [...] Il reste donc 9 029 personnes qui affirment avoir passé une thèse de doctorat (dans un domaine autre que la médecine). Nous n’avons malheureusement pas la répartition, suivant les domaines scientifiques, de toutes ces personnes mais le site nous dit tout de même que, sur les 31 487 signataires, 39 ont étudié la climatologie, même s’il n’est pas sûr qu’ils aient soutenu une thèse. En admettant que ces 39 personnes sont effectivement des climatologues de métier, elles représentent à peine plus de 0,1 % du total. Pour le dire autrement, 99,9 % des signataires de cette pétition ne sont pas des spécialistes du climat. Seulement un sur mille l’est."

Lu sur:

passeurdesciences blog lemonde fr

MRL se fait donc le relais d'un véritable bullshit conspi.

mercredi 24 octobre 2018 @ 11:28 Guillaume 38 ans - Metz a dit : #13

Dis donc... c'est fou comme tu as du mal avec les sources que tu cites à. chaque fois. Ici, ce n'est pas Mediapart à proprement parlé mais le blog de quelqu'un que Mediapart héberge. Ses opinions et "enquêtes" ne sont donc pas le reflet de ce que pense la rédaction du journal.

"Tout abonné à Mediapart dispose d'un espace où il peut publier des billets de blog. L'expression est libre du moment qu'elle respecte la charte de participation. Voici le chemin pour parvenir à la page de publication d'un billet de blog."

Donc le rédacteur de cet article (6 abonnés) a autant de valeur que les commentaires que nous écrivons ici toi et moi :)

Sinon, l'article est intéressant, même si je ne suis toujours pas convaincu. Car en gros, les rapport du GIEC sont rejetés car les mecs ne sont pas capables de prédire correctement ce qui se passe et va se passer à 100% (je caricature mais c'est ça quand même)... Pourtant, la tendance nette est là. Va rencontrer les mecs qui tiennent les stations de ski en France pour savoir s'il n'y a pas un réchauffement clair et net depuis 20 ans. D'ailleurs, ces derniers sont un bon exemple : ils puisent des ressources et de l'eau à fond pour faire perdurer leur modèle économique basé sur le ski. Ces ressources ne devraient-elles pas être utilisées à autre chose et ne faudrait-il pas avoir une transition vers un autre modèle de tourisme à ce moment là ?

Mais bien sûr, ce qui est pour moi est du bon sens et du pragmatisme sera pour toi une dictature car (exemple) tu aurais attendus toute l'année pour skier à Noël et qui suis-je pour oser te retirer ce droit inaliénable ? :D

mardi 23 octobre 2018 @ 06:42 Alexis a dit : #14

Sur le GIEC, j'ai trouve ce resume que je trouve pas mal, notamment par rapport au revirement de 2007 ou tout d'un coup, le GIEC est passe de la prudence a la certitude sans raisons particulieres.

C'est du mediapart, je ne sais pas s'ils sont franc-macons ou liberaux... ;-)

https://blogs.mediapart.fr/antoine-calandra/blog/100116/le-rechauffement-climatique-anthropique-un-mensonge-qui-arrange

lundi 22 octobre 2018 @ 13:20 Guillaume 38 ans - Metz a dit : #15

Ben pour le GIEC, comme je le disais, ce sont des climatologues et des socio-économistes, ça me semble donc raccord.

Sinon plutôt d'accord avec le reste :)

dimanche 21 octobre 2018 @ 19:41 Alexis 40 ans - Grand-Baie (Maurice) a dit : #16

Le soucis au GIEC n'est pas le niveau de qualification mais le domaine... de nombreux scientifiques du GIEC n'ont aucune connaissance en climatologie ce qui est plutot genant tu me l'accorderas...

Sur la courbe de Mann, on s'en fiche un peu car en realite on est pas capable de sortir une courbe aussi precise avec les donnees anciennes, il y a trop de bruit.

Le probleme c'est que cette courbe demontre le manque de rigueur de ceux qui l'ont utilise et surtout, l'aspect propagande qui y est relie. Car au moment de sa publication, cette courbe fut presentee comme LA verite absolue.

Sur la pollution (on peut argumenter le fait que le CO2 ne soit pas vraiment un polluant vu que sans lui, il n'y aurait pas de vie...), tout depend ce que tu appelles pays pauvres.

Peut-etre le mot est-il mal choisi, il faudrait dire pays non-riches, c'est a dire les pays n'ayant pas atteint notre maturite economique donc: Chine, Inde etc..., de tres gros polluants.

Il faudrait regarder de pres les chiffres des emissions mais je doute qu'un seul effort des pays riches soit suffisant.

Pour Maurice, ce que je voulais dire c'est que tu supposes qu'il s'en fout de l'avenir car solitaire. Or ca, tu ne peux pas en etre certain...

vendredi 19 octobre 2018 @ 14:32 Guillaume 37 ans - Metz a dit : #17

Bonne idée tiens, j'ai un peu vérifié sur ce qui se dit des profils des mecs du GIEC. Et vu le sujet, les mecs ont l'air d'être compétents : ce ne sont pas comme des scientifiques sans doctorat dont on parlait plus tôt :)

Deux communautés travaillent en parallèle au sein du groupe, d'une part, les climatologues qui tentent simuler simuler l’évolution du climat et, d'autre part, les socio-économistes qui tentent de simuler l’évolution des activités humaines. Normal quoi.

Merci beaucoup pour ces précisions sur la courbe de Mann. Si celle-ci bouge un peu selon la façon dont tu prends les choses, sa forme ne semble pas bouger pour autant, sauf chez quelques rares réfractaires visiblement. Mais tout ceci tu peux le mettre à côté des données mondiales prises par la NASA... pour évaluer le degré de crédibilité de cette courbe. En tout cas, le GIEC ne semble pas se reposer uniquement sur cette courbe qui n'est plus reprise dans les derniers rapports à cause des reproches dont elle fait l'objet. Un des buts du GIEC étant de chercher un consensus scientifique.

Pour revenir à ce fameux principe de précaution, tu anticipes également ce que j'imaginerais de ce qu'il faut faire, notamment dans les pays pauvres. Une chose est certaine : ce ne sont pas les pays pauvres qui polluent le plus et que donc, l'action à cet endroit doit forcément se faire dans les pays riches que nous sommes. Et je ne parle que de ça.

Sinon, je ne connais pas Maurice personnellement, le "qui me parle" se base forcément sur ce qu'il dit dans ses émissions. Si ça se trouve, en son for intérieur, il est convaincu que le réchauffement climatique vient bien de l'activité humaine, comment savoir vraiment. ? :) En tout cas, ce qui est sûr c'est que par exemple Wikiberal est forcément très orienté, tout comme bon nombre de sites internet dont tu sembles être un lecteur régulier :)

"Or aujourd'hui les energies dites renouvelables ne sont absolument pas des alternatives credibles en pays developpes, elles le sont a peine en occident."

Ben oui, c'est bien ça le problème...

"Selon cette logique, il faudrait construire un immense bouclier anti-meteorite entourant la terre parceque le probabilite d'une collision est sans doute bien plus menacante que celle du CO2 emis dans l'atmosphere."

LOL

vendredi 19 octobre 2018 @ 12:43 Alexis 40 ans - Grand-baie (Maurice) a dit : #18

Sur le "qui me parle", es-tu certain de vraiment connaitre Maurice? les apparences peuvent etre trompeuses...

vendredi 19 octobre 2018 @ 12:30 Alexis 40 ans - Grand-baie (Maurice) a dit : #19

Guillaume,

Tu serais surpris par les profils scientifiques des specialistes du GIEC... Libre a toi de ne pas aimer wikiberal, ca n'est pas le sujet, passons.

La courbe que tu indiques ne fait pas du tout autorite, c'est la courbe de Mann qui a ete mise a mal par de nombreux specialistes. De nombreuses etudes ont retrace cette meme courbe en reprenant l'ensemble des donnees et le pic recent y est tres fortement reduit:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Graphique_en_crosse_de_hockey

Libre a toi aussi de penser que tu puisses faire une deduction sur le climat global de tes observations en France, moi je te repete que ca n'a aucun sens scientifique.

Il y a bien eu un plateau des temperatures post-2000 (planetaire, je ne parle pas de la France la...), tout comme il y a eu un plateau au XXeme.

La relation de causalite CO2/temperature n'a rien d'evidente, surtout pas dans ce sens, mais tu n'as pas approfondi le sujet, laissons donc tomber malgre le fait que ce soit absolument central dans le debat.

Sur le fond ce qui est interessant, c'est que tu appelles le principe de precaution a la rescousse sans comprendre que son application aura un impact enorme sur les gens. Pas sur moi ou toi car si on arrete avec le petrole demain, j'aurais du taf dans plein d'autres domaines (je ne suis pas du tout un specialiste du petrole) mais sur ceux qui sont aujourd'hui dans la misere.

Tu n'as pas conscience a quel point le fait d'avoir acces a une energie bon marche est absolument critique dans les pays les plus pauvres. Imposer des restrictions d'emissions drastiques dans ces pays et c'est la garantie d'un retour des famines et maladies dans des endroits qui ont reussi a s'en debarrasser.

Or aujourd'hui les energies dites renouvelables ne sont absolument pas des alternatives credibles en pays developpes, elles le sont a peine en occident.

J'ai pas mal voyage dans les pays plus pauvres et je refuse de voir ces pays plonges dans la misere parceque quelques ideologues riches ont decide qu'il y avait une chance que nos actions influencent le climat de la planete.

Selon cette logique, il faudrait construire un immense bouclier anti-meteorite entourant la terre parceque le probabilite d'une collision est sans doute bien plus menacante que celle du CO2 emis dans l'atmosphere.

En attendant d'avoir une theorie scientifique solide et validee par l'observation comme dans tout processus scientifique qui se respecte, laissons tranquilles ceux qui aspirent a acceder a un meilleur niveau de vie.

vendredi 19 octobre 2018 @ 10:36 Guillaume 37 ans - Metz a dit : #20

J'ai oublié de répondre à ça :

"Comment peux-tu passer d'une correlation sur une aussi courte periode de 200 ans a une relation de causalite absolue?"

Parce que je ne crois pas aux coïncidences ? Que lorsque l'activité humaine correspond au réchauffement sur la même période, cela pourrait s'appeler une évidence ?

Ce n'est certes pas une preuve, mais c'est clairement une probabilité crédible.

Ensuite, lorsque je lis les arguments et contre-arguments des divers scientifiques pour et contre toutes les théories, on voit bien que de toute façon, personne n'est totalement d'accord sur les détails de telles ou telles mesures et de leurs interprétations. Je ne suis pas qualifié pour compter les bons et mauvais points sur ces débats de "nerds"...

C'est pourquoi, finalement, prendre du recul et simplement observer l'activité humaine et la coïncidence du réchauffement (et sa vitesse), reste pour moi le meilleur argument car là on parle vraiment de concret. Parfois, la solution la plus simple est la bonne.

Ce que tu perçois comme une dictature intellectuelle, pour moi c'est simplement vouloir appliquer un "principe de précaution". Car moi, si j'ai tort, cela aura peu de conséquences. Tandis que si c'est toi...

"Où le debat ne peut pas avoir de place car 100% ideologique" tu as vraiment l'impression que c'est de l'idéologie ? Pourtant j'analyse "froidement" tes arguments, je suis pragmatique. Je ne suis pas dans l'idéologie car j'aimerais que tu ais raison en fait, qu'on puisse continuer comme maintenant. Sauf que comme je suis pragmatique, j'analyse les données à ma portée et je vois bien que cela cloche et que ce n'est plus possible et mon "bon sens" me dit que tu te trompes car tu es aveuglé par ton besoin de confort.

Du coup, qui est dans l'idéologie ici ? Ne serait-ce pas plutôt toi, qui bosses dans l'industrie du pétrole, qui lit Wikiberal, qui est l'enclopédie de référence sur les idées libérales, avec un panorama complet de la pensée libérale ? Tout comme les mecs de VALEURS ACTUELLES qui sont clairement des mecs qui n'ont pas d'intérêt dans l'écologie ou Maurice, un mec sans enfant qui veut jouir de la vie sans entrave et continuer à faire de la moto ?... Quand on applique le "qui me parle" dans ce débat, cela me donne du grain à moudre je trouve.

Moi, si demain on me prouve que tu as raison, je continuerais d'être un bon "capitaliste" comme avant... Je ne pense pas avoir d'idées préconçues et je cherche à me ranger derrière la thèse la plus crédible. Et pour le moment, ce n'est pas la tienne mais celle de ce que vous appelez avec dénigrement comme la "dictature du bien"...

vendredi 19 octobre 2018 @ 09:55 Guillaume 37 ans - Metz a dit : #21

Wikiberal est plutôt louche... Dès lors qu'un site internet se fait un peu passer pour un autre (une "référence" comme Wikipédia) au niveau du nom et de sa charte graphique : saper ou s'octroyer la crédibilité du modèle, cela ne peut vraiment être que louche désolé. Étrange que cela ne te percute pas... Mais visiblement, comme je l'ai déjà remarqué, tu affectionnes ce genre de sites. Mais j'y reviendrai plus tard.

Sinon, je me demande si toi tu lis ce que j'écris. Je conçois parfaitement les cycles de réchauffements naturelles (on en a déjà parlé). Cependant l'emballement des dernières décennies peuvent très bien être d'origine humaine : l'un n'empêche pas l'autre.

Pour reprendre Wikipedia (l'original) : à partir des arbres, des calottes de glaces, etc, on sait que des reconstructions s'étendant sur 2 000 ans ont été faites, mais les reconstructions pour les 1 000 dernières années qui sont supportées par des données de bien meilleure qualité. Elles indiquent que :

- les températures mondiales moyennes en surface au cours des 25 dernières années ont été plus élevées que pendant toute autre période comparable depuis l'an 1600, et probablement depuis 900 apr. J.-C.

- il y a eu un petit âge glaciaire centré autour de 1 700 apr. J.-C.

- il y a eu une période chaude médiévale centrée autour de l'an 1000, mais la date exacte et l'ampleur sont incertains et peuvent avoir montré des variations régionales.

D'ailleurs, regarde cette image éloquente qui compare dix études de température par proxy reconstruites à partir de données couvrant les 2000 dernières (données qui coïncident avec celles que j'ai trouvé moi-même aurprès de sources fiables) : années.https://fr.wikipedia.org/wiki/Registre_de_température#/media/File:2000_Year_Temperature_Comparison.png

D'après mes vérifications personnelles, les données de Wikipedia me semblent donc plus fiables que celles de son jumeau diabolique Wikiberal. Et cela semble aller plutôt dans mon sens que dans le tien.

Comme je l'ai déjà dit dans un message précédent, la définition du climat dans la langue française est un ensemble des conditions météorologiques d'une région, d'un lieu. Or, je t'ai ressorti les 10 dernières années des moyennes de températures sur la France dans un message précédent (et des tendances sur les 20 dernières années). Je ne t'ai pas parlé d'un moment particulier (genre d'un hiver en particulier). Est-ce qu'on peut passer de "météo" à climat avec des données brutes de 2 décennies sur un pays entier. Oui, je le pense. Et je te rappelle qu'il y a quelques messages encore tu étais à 2 doigts de nier un réchauffement depuis les années 2000... Donc, il me semble que tu n'es pas gonflé de me ressortir ce couplet ici :)

Je t'invite à revisiter le site de météo France où tout est consigné, tu prends les données brutes et tu tes fais tes schémas à toi pour constater par toi-même... Et (spoilers), tu pourras faire ça aussi à l'ensemble du monde. Vérifie toi-même auprès des mecs qui font les mesures eux-même par exemple (à moins que cela ne soient des menteurs) : https://climate.nasa.gov/earth-now/

Sinon, sur ta fameuse liste de 31 000 scientifiques, je lis l'article (là encore sur un site qui n'inspire pas vraiment confiance et qui semble beaucoup aimer parler de la franc-maçonnerie, mais passons) : "31 072 scientifiques américains ... blablabla..." (que des ricains? c'est déjà bizarre, non?) puis, plus loin : "Plus de 9000 des signataires de la pétition ont un doctorat dans un domaine scientifique." QUOI ??!!!!? ça veut dire quoi ? Que sur les 31 072, seuls 9000 sont de vrais scientifiques et les 22072 autres alors ? C'est qui exactement ?... Du reste, je ne trouve pas cette fameuse pétition sur le net, tu peux me la trouver stp ? Donc encore, une fois tu m'avances un argument que je ne peux pas accepter.

À côté de ça, les 15 364 scientifiques de 184 pays, et leur tribune parue le lundi 13 novembre 2017 dans la revue « BioScience » me paraît plus crédible que ton article d'anti-franc-maçons qui n'aiment pas les migrants et l'avortement.

Tu vois, contrairement à ce que tu dis donc, je lis, j'apprécie et je rejette (en tout cas ici) tes arguments...

jeudi 18 octobre 2018 @ 12:42 Alexis 40 ans - Grand-baie (Maurice) a dit : #22

@Guillaume,

Wikiberal n'a rien de complotiste, renseigne-toi...

Tiens voila un autre lien, 31,000 scientique ca te convient mieux?

https://www.medias-presse.info/31-072-scientifiques-americains-sopposent-a-la-dictature-du-climat/33161/

Sur le consensus, une large majorite des scientifiques etaient certains que la terre etait plate a une epoque, qu'en penses-tu? L'argument de la majorite n'a aucun sens en science.

"Les courbes de notre activité coïncident trop bien avec le réchauffement climatique pour qu'il n'y ait pas de lien de cause à effet".

Est-ce que tu lis ce que j'ai ecris jusqu'a present? je ne pense pas.

Je t'ai repete que la correlation depuis 1800 est non seulement mauvaise (declin des temperatures au XIXeme puis plateau au milieu du XXeme etc...) mais que surtout la hausse depuis 1800 est la continuite d'une hausse amorce 18,000 ans avant...

Comment explique-tu la hausse pre-1800 si c'est le CO2 qui mene la danse?

Comment peux-tu passer d'une correlation sur une aussi courte periode de 200 ans a une relation de causalite absolue?

"Ce seul argument de non spécialiste (comme dit Maurice) qui ne fait que relever les températures d'années en années et qui constate que l'homme produit toujours plus, reste imparable".

La encore, est-ce que tu lis ce que j'ecris?

Tu extrapoles de tes observations locales sur une eventuelle tendance au rechauffement global, ca n'a aucun sens.

S'il fait froid cet hiver, tu vas en conclure que nous sommes entres en glaciation?

Le climat en europe est majoritairement influence par des phenomenes type el nino et la nina dont personne n'a jamais pu prouver un lien quelconque avec le climat de la planete.

Je pourrais aussi te dire que le rechauffement climatique c'est n'importe quoi vu comment il a fait froid a Maurice cet hiver, qu'est-ce que tu veux faire de ca?

Donc non seulement tu melanges climat et meteorologie, mais tu persistes a nier le nombre de scientifiques qui rejettent la these anthropique du rechauffement tout en insistant sur le caractere incroyable du rechauffement au XIXeme alors meme que les courbes te donnent tort...

J'aurais au moins apprecie que tu consideres mes arguments et que tu me montre que tu les as compris mais la, tout ce que tu demontres c'est que les opinions opposees ne t'interessent pas. C'est bien ce que je disais au debut, il s'agit bien d'une dictature intellectuelle ou le debat ne peut pas avoir de place car 100% ideologique.

jeudi 18 octobre 2018 @ 10:32 Guillaume 37 ans - Metz a dit : #23

Qui me parle ? Tu as toujours des sources un peu chelous à tendance complotiste : "Bienvenue sur Wikibéral Projet collaboratif d'encyclopédie libérale et libertarienne en ligne et gratuite."

Sinon, la liste des scientifiques qui pensent que le CO2 causé par l'homme pose problème est bien plus longue que le carnet d'adresse de Claude Allègre : dans un texte signé il y a 25 ans par 1.700 chercheurs, les auteurs exhortaient à réagir face à la destruction de l'environnement, craignant que « l'humanité ne pousse les écosystèmes au-delà de leurs capacités à entretenir le tissu de la vie ». Mais la situation s'est encore plus aggravée et devant l'ampleur du phénomène, plus de 15.000 scientifiques ont signé un cri d'alarme sans précédent dans une tribune médiatique en 2017. Ta liste paraît bien ridicule à côté.

Depuis 10 ans et surtout depuis 2000, on pète le score de la production de CO2 (merci la Chine entre autre), en 2017, on en a jamais autant émis et aujourd'hui 18 octobre 2018, je me pète du 27° alors que je suis en Lorraine PUTAIN... La neige tellement fréquente auparavant est devenue rare, à tel point que les gens perdent leurs (anciennes) bonnes habitudes (et se plaignent, sont étonnés) lorsqu'il y en a maintenant...

Sinon, dans les commentaires du 5/09, tu dis "Oui mais tout le probleme se situe la: est-ce que le CO2 que l'on emet a une influence sur le cycle tres long terme? C'est malhonnete de faire un zoom sur 200 ans et de faire croire que le rechauffement a commence en 1800 avec l'ere industrielle alors que ce meme rechauffement avait deja debute 18,800 ans plus tot, non?"

Ben... vu que l'homme commence à émettre "artificiellement" beaucoup de CO2 à partir de cette période, c'est carrément pertinent et pas du tout malhonnête puisque c'est bien l'ère industrielle qui nous intéresse. Les liens et les courbes que j'ai posté d'après mes autres liens montrent bien qu'il y a une corrélation ou une coïncidence "flagrante" sur cette période entre notre activité et le réchauffement.

"Et enfin, la science n'a jamais ete affaire de consensus, on est pas en democratie."

Évidemment et il n'y en aura jamais. Mais on peut se dire qu'en la matière si une majorité de scientifiques (de tout bords) énonce une hypothèse, il est vraisemblable de penser qu'elle peut avoir raison face à la minorité.

Cette majorité de pensée étant finalement récente je le rappelle (ce qui veut dire qu'avec les données qui s'accumulent de plus en plus de scientifiques se rangent derrière cette théorie qui grandit en crédibilité)...

En bref, peu importe tout ce que tu peux nous dire. Les courbes de notre activité coïncident trop bien avec le réchauffement climatique pour qu'il n'y ait pas de lien de cause à effet. Ce seul argument de non spécialiste (comme dit Maurice) qui ne fait que relever les températures d'années en années et qui constate que l'homme produit toujours plus, reste imparable.

mercredi 17 octobre 2018 @ 12:42 Alexis 39 ans - Grand-baie (Maurice) a dit : #24

Sur ce coup tu fais erreur Guillaume, on est tres loin de la majorite des scientifiques qui admetteraient l'aspect anthropologique du rechauffement.

Une petite liste ici:https://www.wikiberal.org/wiki/Liste_de_scientifiques_sceptiques_sur_le_r%C3%A9chauffement_climatique

Pourquoi? parcequ'il n'y a strictement aucun element scientifique qui permet de prouver une quelconque causalite.

Au mieux, on a une correlation sur 200 ans (et encore, loin d'etre parfaite) mais rien pour les cycles precedents depuis 400,000 ans et de fait, nous n'emettions pas de CO2...

Et enfin, la science n'a jamais ete affaire de consensus, on est pas en democratie.

La science a besoin de fait et de validation de theorie solide, tout ce qui manque pour permettre d'affirmer que le taux de CO2 dirige les cycles climatiques.

Il y a donc bien aujourd'hui un dictat d'une majorite qui cherche a imposer une vision ideologique et a faire taire ceux qui s'y opposent. Et ca s'empire.

mercredi 17 octobre 2018 @ 11:09 Guillaume 37 ans - Metz a dit : #25

Je pense que tu te trompes Maurice, sur le réchauffement climatique mais j'aimerais revenir sur un point.

Tu dis que nous n'entendons qu'un seul point de vue sur le sujet. Celui de la dictature du bien. Sauf que cela n'est que très récent. Pendant des décennies nous avons eu l'inverse : le point de vue dominant des climatos-sceptiques. Par exemple, il y a 40 ans déjà, quand Haroun Tazieff annonçait ce qui nous arrive aujourd'hui, dans les DOSSIERS DE L'ÉCRAN, avec le commandant Cousteau qui se fout de sa gueule...

Si il y a 12 ans Claude Allègre pouvait dire ce qu'il disait. Aujourd'hui ce n'est plus possible, pourquoi ? Parce que l'ensemble (même si ce n'est pas la totalité) des scientifiques mesurent qu'effectivement cela se réchauffe et que l'activité de l'homme en est la principale cause.

Du coup, être climato-sceptique est presqu'être négationniste (toute proportion gardée). Avoir un point de vue qui nie autant l'évidence n'est donc pas logiquement admissible. Car oui, si nous ne sommes pas encore au point d'en être à la preuve irréfutable ; nous en sommes, au moins, à celui de l'évidence probante.

Pourtant, sur France Info ce week-end, nous entendons encore des politiques (avec les mêmes arguments réfutables que toi), déclarer que l'homme n'est sans doute pas responsable du réchauffement. D'autres sons de cloches se font donc entendre, ils sont juste moins audibles AUJOURD'HUI, car moins crédibles.

Bref, si tu ressens une dictature du bien sur le débat, il ne faut pas oublier que nous subissons une dictature des égoïsmes dans les faits, ce qui empêche pour le moment, toute solution réelle.

Écrire un commentaire


Tu veux apporter ton grain de sel ? Ton propos est le bienvenu. Avons nous besoin de le rappeler ? Peut être...
N'oublie pas qu'ici les propos racistes, diffamatoires, spam et autres défouloirs ne seront pas diffusés.
Alors on s'essuie les pieds, on boit un verre d'eau et on vient causer en toute simplicité.



Capcha
Entrez le code de l'image :