Emission du Lundi 03 Décembre 2018

 
03
décembre
2018
Rédigé par SaM - 03 décembre 2018
 
 




Derniers articles



Derniers commentaires



Archives

 

 

Attention, ce résumé est une interprétation personnelle du signataire, l'objectivité et la véracité des propos relatés ne sont donc pas complètement garantis, les rédacteurs s'efforcent cependant à rédiger les faits le plus précisément possible.

 


_INTERVENANTS_

 

Kader de Troyes

Laurent de Miami

Céline de Paris

Eric de Chartres

 

 

 

_RESUME DE L'EMISSION_

 

Suite à la nouvelle manifestation dans laquelle les gilets jaunes et les casseurs ont encore fait régner le chaos dans les villes Françaises dont la capitale ; la question que Maurice se pose sera celle-ci :

 

« Est-ce-que l’état a encore les moyens de faire régner l’ordre ? »

 

L’urgence est absolue ; les conséquences ne seront pas uniquement les images à la télévision ; le ton doit monter et l’ordre doit être rétabli au plus vite ; et tant pis pour ceux qui claironneront que la France est une dictature.

 

L’autre fait aggravant ; et l’intervention d’un Abdel en direct sur l’antenne de RMC qui déclare publiquement vouloir monter à Paris avec des armes.

 

Cet abdel sera confondu avec un ancien intervenant : Abdel de Nanterre.

 

Ce sera dès lors l’occasion de se rendre compte qu’entres mensonges et irresponsabilités ; les fautes sont nombreuses et dispersées ; quid du métier de journaliste et de l’éthique de tout à chacun ?

 

Ton meilleur ami prendra le temps de t’indiquer que ces événements : « Permettent de voir ce que la démocratie combat tous les jours. »

 

Le message qu’envoi la France au monde est que : La France n’est plus aussi sûre qu’avant ; l’état : ne peut pas tenir le pays. »

 

Le souvenir de l’évocation des « No go zone » ; qui avait provoqué la consternation ; se rappelle à notre bon souvenir ; et inscrit cette déclaration dans une réalité abominable.

 

Un point de désaccord intervient avec Céline ; qui pense que les gilets jaunes sont des gens qui crèvent de faim.

 

Maurice : « Attendez, les gilets jaunes se sont des gens qui ont pris le gilet jaune qui était dans leur bagnole, ce n’est pas les pauvres du pays ; qui eux ; n’en ont pas de gilets ; parce qu’ils n’ont pas de bagnoles. »

 

Céline sera amené à se poser une question : « Qui a intérêt à ce que soit la merde en France ? »

 

Le silence du président de la république à ce chaos insupporte au plus haut point ; Maurice pense qu’à partir de maintenant : il tournera 5 fois sa langue dans sa bouche avant de parler.

 

Eric soulignera que les propos du président étaient maladroits et qu’il a peur que cela le bloque ; se délectant bizarrement que les extrêmes continuent à tout casser.

 

Maurice réagira aux messages qui disent que ceux qui sont biens sont gilets jaunes ; et que les casseurs ne sont pas des gilets jaunes : « Quand je vois un gilet jaune qui lance un pavé sur un CRS ; c’est un gilet jaune… Pourquoi certains martèlent que ce n’est pas un gilet jaune ? »

 

Dans tous les cas ; ton meilleur ami sera clair : « Le gilet jaune ; dans tous les cas ; c’est quelqu’un qui empêche les autres ; et en bande ! »

 

Maurice indiquera que le RSA ; Revenu de Solidarité Active ; est financé par la taxe sur les carburants ; et c’est peut-être le mal qui ronge notre pays depuis des décennies ; le civisme et l’instruction ; dévoiler clairement aux Français qui finance quoi et par quel biais.

 

Une opposition surgira entre Eric et Maurice ; car bien qu’Eric que pense que ce conflit ne soit qu’un rapport de force qui est en train de se mettre en place ; Maurice décrira concrètement comment cela se déroule : « Les gens circulent sont arrêtés ; un homme contre des centaines ; c’est l’instauration de la peur et des menaces ; et l’état a décidé de laisser faire. »

 

Maurice tentera de dégonflé le soufflé ;  en rappelant que c’est culturel ; les chiffres des dégradations étaient apparemment plus important lors d’anciennes manifestations. Eric partage son effroi vis-à-vis de ce désordre ; ce mouvement d’hommes et de femmes qui ne sont pas organisés et qui rejettent tous syndicat ; et Patrice appuie sur le fait que c’est le mépris des hommes politiques et du président de la république en tête ; qui légitimerait ces actes irresponsables.

 

La dispute est générale et chacun y va de son explication.

 

Maurice mettra un peu d’ordre en étant clair : Aujourd’hui ceux qui cassent tout c’est 300,000 personnes maximum ; pour 67 millions de Français

 

300,000 Dans un pays de 67,000,000 soit moins de 0,5% de la population Française.

 

Un rappel sera fait sur le principe de l’élection ; car bien que malmené ; est totalement démocratique. 

 

Eric usera encore de  sa langue de bois pour dispenser ; sans le dire de façon responsable ; quelques théories du complot.

 

 

Sam,

Le 3 Déc. 2018

Podcasts

Les Podcasts sont disponibles en streaming gratuitement pendant un mois, puis seront disponibles en téléchargement dans la boutique officielle, sans les morceaux de musique diffusés.

Maurice Radio Libre existe pour et grâce à ceux qui l’écoutent !
Pour maintenir une qualité technique du son de la source à tes oreilles,
Ta radio compte sur ton don !
Merci à toi...
PayPal - la solution de paiement en ligne la plus simple et la plus sécurisée !


Classé dans : Non classé - Mots clés :
Kader Troyes Laurent Miami Céline Paris Eric Chartres Ordre Gouvernement Autorité République Gilets Jaunes Responsabilité RSA Taxes Statistiques Impots sur le revenu Démocratie Théories du complot



3 commentaires


mardi 04 décembre 2018 @ 13:43 beef-j 29 ans - a dit : #1

Un membre du gvt Macron : c'est l'ultra droite

Maurice : c'est la fraction de gauche

Eric : c'est les enfants d'immigrés

Céline : ils ne sont pas identifiables

Chacun fait ses courses oklm.

mardi 04 décembre 2018 @ 10:20 Pierre a dit : #2

La bêtise de ce Alexandre de Strasbourg, hors-catégorie...

mardi 04 décembre 2018 @ 07:59 Alexis 40 ans - Grand-baie (Ile Maurice) a dit : #3

Alexandre de Strasbourg c'est l'archetype du mec qui n'a aucune culture economique. Une des raisons de la colere des gilets jaune, c'est justement le trop de taxes qui est une consequence du systeme de protection sociale dont profite frauduleusement Mr. Alexandre. Qu'il commence a etre honnete avec le systeme et se mette au boulot, ca permettrait de relacher la pression sur les finances du pays.

On va passer sur sa tirade raciste sur les maghrebins, consideres comme etant les habituels fouteurs de bordel du pays, mentalite malheureusement tres repandue dans sa region.

Écrire un commentaire


Tu veux apporter ton grain de sel ? Ton propos est le bienvenu. Avons nous besoin de le rappeler ? Peut être...
N'oublie pas qu'ici les propos racistes, diffamatoires, spam et autres défouloirs ne seront pas diffusés.
Alors on s'essuie les pieds, on boit un verre d'eau et on vient causer en toute simplicité.



Capcha
Entrez le code de l'image :