Emission du Mardi 15 Janvier 2019

 
15
janvier
2019
Rédigé par SaM - 15 janvier 2019
 
 




Derniers articles



Derniers commentaires



Archives

 

 

Attention, ce résumé est une interprétation personnelle du signataire, l'objectivité et la véracité des propos relatés ne sont donc pas complètement garantis, les rédacteurs s'efforcent cependant à rédiger les faits le plus précisément possible.

 


_INTERVENANTS_

 

 

Marc de Nîmes

Eric de Chartres

Yannick de Ramonville Saint Agne

Patrice de Brest

 

 

 

_RESUME DE L'EMISSION_

 

Marc voudra absolument parler d’homéopathie ce soir ; il racontera comment il a été sous l’emprise de son médecin de famille ; qui lui a prescrit des pilules miracles alors qu’il souffrait d’un cancer, l’affaire semblait bien mal embarquée !

 

Bien lui en a pris de faire établir un diagnostic par un autre médecin qui a lui a indiqué un autre protocole ; adapté ; et qui lui a permis de faire face à la maladie et de pouvoir appeler son meilleur ami ce soir.

 

Marc fera la promotion d’un collectif « la bouche en biais » qui se veut être un comité amateur de critiques de toutes sortes ; auto-proclamé « zététique » de surcroît ; pour … embrouiller les pistes ?

 

Eric confiera avoir été chamboulé par les premiers chapitres du livre de Houellebek « les particules élémentaires » et tentera de te faire partager ce choc que tu pourrais ressentir si l’idée de te le procurer et de le lire te traverserait l’esprit.

 

Il se confiera sur les sentiments multiples et enchanteurs qu’il a ressenti lors de la visite d’une exposition du peintre Américain Basquiat ; le partage de cette expérience saura peut-être te motiver à aller découvrir les œuvres de cet artiste.

 

Yannick ; lui ; jettera encore une fois son mépris aux visages des intervenants pour pouloir apostropher Maurice : « Cette liberté dont je devrais bénéficier ; comment se fait-il que je ne peux pas en faire ce que je veux ».

 

Patrice ne comprendra pas pourquoi Eric semble si ému face à un artiste ; et il en expliquera les raisons.

 

On apprendra alors comment Eric est considéré par les intervenants ; et le moins que l’on puisse en dire c’est : attache ta ceinture.

 

Le cheminement de la discussion ; de l’ouverture du sujet au débat :  est un comportement assez commun ; un automatisme ; typiquement Français ; cela en fait une émission culte et permet de porter un éclairage sur cette méthode qui consiste à vouloir s’opposer plutôt que d’échanger.

 

Ayant acquis le résultat de clore la discussion avant qu’elle puisse arriver a terme ; Patrice nous délivrera un peu de sa vie : sa carrière professionnelle entre parenthèse et un retour envisagé en tant qu’intermittent du spectacle.

 

Au-delà de ses expériences qu’il relatera brièvement ; ce sera l’occasion pour lui de signifier son manque de confiance en soi ; sa remise en question et des doutes qui l’habitent.

 

Sam,

Le 15 Jan. 2019

Podcasts

Les Podcasts sont disponibles en streaming gratuitement pendant un mois, puis seront disponibles en téléchargement dans la boutique officielle, sans les morceaux de musique diffusés.

Maurice Radio Libre existe pour et grâce à ceux qui l’écoutent !
Pour maintenir une qualité technique du son de la source à tes oreilles,
Ta radio compte sur ton don !
Merci à toi...
PayPal - la solution de paiement en ligne la plus simple et la plus sécurisée !


Classé dans : Non classé - Mots clés :
Marc Nîmes Eric Chartres Yannick Ramonville Patrice Brest Homéopathie Houellebeck Basquiat Discorde Art Société Française Respect Prétention Tranche de vie Carrière Professionnelle Motivation



2 commentaires


vendredi 18 janvier 2019 @ 12:14 Alexis 40 ans - Grand-baie (Ile Maurice) a dit : #1

On est bien d'accord, qu'Eric affectionne la periode Renaissance ou meme un peu d'impressionisme ok mais l'underground, je reste interdit... on sent la tendance bobo qui vise a s'emouvoir d'une peinture pour ce qu'elle represente pour les autres. Du bidon quoi. Perso quand je vois du Basquiat, je pense plutot a mes enfants et leur production artistique...

mercredi 16 janvier 2019 @ 20:59 beef-j 29 ans - a dit : #2

Eric critique d'art, tout sur la forme, rien sur le fond, le national-souverainiste "très touché" par les peintures de Basquiat, y a de quoi rire sachant que Basquiat inscrit dans sa peinture un discours politique aux antipodes de son idéologie réac, quant à la forme il occulte le fait qu'il est "touché" par des toiles aux traits frénétiques, exécutées par un type défoncé H24. Ayant découvert Basquiat quand il était ado, je crois plutôt qu'il nous fait encore un coup de nostalgie.

Écrire un commentaire


Tu veux apporter ton grain de sel ? Ton propos est le bienvenu. Avons nous besoin de le rappeler ? Peut être...
N'oublie pas qu'ici les propos racistes, diffamatoires, spam et autres défouloirs ne seront pas diffusés.
Alors on s'essuie les pieds, on boit un verre d'eau et on vient causer en toute simplicité.



Capcha
Entrez le code de l'image :